la chambre le meilleur de novövision

Variations sur la sérendipité

Je ne m’étais pas encore livré au petit jeu, qu’affectionnent les blogueurs, de pister les mots-clés incongrus ou déroutants ayant conduit d’improbables lecteurs vers novövision…

Je m’y suis mis aujourd’hui, en épluchant la liste de quelques centaines des derniers mots-clés ou expressions utilisés pour arriver ici. Le résultat est finalement plutôt rassurant. L’écrasante majorité des requêtes correspond bien à la thématique de ce blog (médias, journalisme et internet) et le lien avec l’article auquel a conduit la recherche est évident. Ouf !

Et puis il y a le reste… Du saugrenu au surréel, avec, bien entendu, une petite pointe de sexe…Je retiens ici ces requêtes qui forment une sorte de variation sur la sérendipité de la navigation sur le web : quand on cherche quelque chose qu’on ne trouve pas, et que l’on trouve finalement quelque chose que l’on ne cherchait pas…

Il y a tout d’abord ces requêtes, dont j’imagine bien la motivation, mais dont les auteurs ont dû être bien déçus en arrivant ici !

Le sexe, d’abord, le sexe, bien sûr :
Je n’ai fait qu’un seul billet (Sexe et Second Life), qui traite directement de cette question (certes importante), mais sous un angle probablement différent des attentes de ces lecteurs…

– « voire photos blogs amateurs zoophiles »
– « Le bébé dans le fantasme »
– « texte sexuel »
– « textes zoophilie »
– « amateur de scatophilie »

Là encore, je comprends comment une telle requête peut pointer sur ce billet (Le “cas” Brad-Pitt Deuchfalh), mais là aussi, je redoute une déception…

– « tripoter histoire erotique lycee »
– « les reves erotique de jeune garcon »

Probables déceptions encore à la lecture de mon billet évoquant Olivier Martinez :

– « je ressemble a olivier martinez »
– « olivier martinez et son frere »

Autres formes de la “fausse route” : je devine l’objet de ces requêtes, je comprends pourquoi elles peuvent pointer vers tel ou tel billet ici, mais le billet n’a finalement pas réellement de rapport avec la recherche en question. Nous mettrons donc aussi ces cas sur le compte de l’imperfection des moteurs de recherche…

– « maquette d’une tente en papier » (j’évoquais… la maquette du journal Libération…)
– « j’aime minc » (Je m’offusquais du “cynisme d’Alain Minc”…)
– « photo les plus grosse poissons » (billet sur les poissons d’avril)
– « image de ce qui peut mettre Venise en danger » (jolies photos de Venise, où ne pointe pas le moindre danger…)

Il y a ces gentilles requêtes, dont l’objet, comme la rédaction, pourraient trahir – allez savoir ?- un collégien en plein travail de recherche pour un devoir d’école ?

– « gutenberg il fait quelle metier? »
– « da quel métier est fait l encre de gutenberg »

Ensuite, il a ces questions pour le moins saugrenues. Je ne sais où souhaitaient aller ces lecteurs. Je ne saurais dire s’ils ont trouvé leur bonheur ici…

– « commentateur qui et mort »
– « dialogue entre un journaliste et un représentant du salon »
– « yaourt stratégie »
– « informatique salissant »
– « va te faire foutre »
– « connard de chef »
– « masculin et singulier de cobaye »
– « lynchage de mâle »
– « blog pour méchant »
– « pousse mégot »
– « banlieues stellaires »

Et puis ces questions existentielles… On imagine bien que Google sait tout, mais quand même, n’est-ce pas trop lui demander ?

– « que faire j ai demasque le complot »
– « qu’est ce que le cynisme ? »
– « le cynisme est-ce bien ? »
– « le liberté d’expression est-elle nuisible au bon fonctionnement de l’Etat ? »
– « pourquoi les publicitaire utilisent-ils de plus en plus les tabous dans leur publicité? »
– « concption de l’enfer »

Enfin, les plus surprenantes… On dépasse le saugrenu, l’existentiel, pour confiner au surréel… Il se trouvent ainsi des gens pour poser de telles questions à Google :

– « t »
– « l »

?!? Le premier lecteur semble s’être satisfait, en guise de réponse à cette étrange question… d’une série de photos du quartier de la Défense ! et le second d’un billet… sur les “mythe et danger de l’information gratuite” !!

Mon préféré pour la fin… Je ne sais ce que cherchait réellement celui-là, mais il est finalement tombé à la bonne adresse…

– « etre brillant »

Voilà qui fait tout le charme de la sérendipité du surf sur internet…

3 Comments

  1. Pour ” le liberté d’expression est-elle nuisible au bon fonctionnement de l’Etat ?”, ça ressemble fortement à un sujet de disseration… (droit ou philo, je pense)

Comments are closed.