sur le web

Une note de lecture au top 10 de novövision !

Pour la première fois depuis que ce blog est en ligne, cette semaine, une note de lecture de ma bibliothèque parvient à se hisser dans le “Top 10” des billets les plus lus de ce blog : “Le culte de l’amateur. Comment internet détruit notre culture”, d’Andrew Keen.

Même si ce n’est pas le livre que je préfère et celui qui me semble le plus intéressant parmi ceux dont j’ai parlé dans ma bibliothèque (je préfère nettement : “Le journalisme après internet”, de Yannick Estienne ; mais ce “Top 10” est votre domaine sur novövision, je ne fais qu’enregistrer votre “décision collective”…), je me sens tout de même récompensé de mes efforts… 😉

Et je vous prépare une note sur un autre livre encore meilleur, que j’ai à peine fini de lire, et je n’ai pas du tout encore commencé à écrire, mais qui est l’un des meilleurs livres que j’ai lus récemment. Je ne vous dis que le titre, soyez patient, une note de lecture – enthousiaste – ne va pas tarder : “Comment le web change le monde. L’Alchimie des multitudes”, de Francis Pisani et Dominique Piotet, Pearson, 2008.

Ces billets sont en effet ceux qui me demandent le plus de travail, en temps, comme en attention et en réflexion. Nicolas (Versac) s’étonnait d’ailleurs, dans une récente conversation que nous avons eu à Paris-Carnet : “comment peux-tu passer autant de temps sur un billet pour un blog ?”

Je ne sais pas bien, à vrai dire, combien de temps me demandent ces notes de lectures, si ce n’est qu’elles m’en demandent beaucoup : la lecture complète des livres en question (une pratique que les chroniqueurs littéraires de la presse n’ont plus depuis bien longtemps – impératifs de rentabilité oblige !) ; une lecture attentive avec un surligneur dans une main (oui ! Je commets ce crime de défigurer ces livres quand je les lis.) et un carnet de note dans l’autre ; la rédaction longue de billets démesurés, truffés de citations reprises de l’ouvrage, en suivant pas à pas son développement… J’estime ce travail à une dizaine d’heures par note (et encore, je lis et j’écris très vite)…

Et pourtant, ce ne sont pas ces billets qui attirent le plus de lecteurs en ces lieux… Et pourtant, je persiste !

C’est que, désolé, je n’écris pas ces notes de lectures avant tout pour vous, mais finalement surtout pour moi ! Et puisque j’ai fait ce travail, autant vous le faire partager…

Une autre réflexion que je me suis faite, en cherchant à tâtons ce que je pouvais faire de ce blog, fut que je ne souhaitais pas écrire uniquement des choses éphémères, qui parviennent à se frayer un chemin dans la clameur des blogs pendant quelques jours seulement, pour retourner au néant rapidement. Ces notes sont la solution que j’ai trouvé pour nourrir ce blog d’un contenu à obsolescence un peu moins rapide que le commentaire de l’actualité.

Je suis content de voir que ça marche. Je suis donc bien tenté de continuer sur cette lancée… Mais votre avis m’intéresse aussi ! 🙂

C’est un bon moment pour me faire part de vos remarques : ce qui va, ce qui ne va pas sur ce blog, vos attentes et vos regrets, ce qui vous intéresse ou pas… Comment améliorer ce blog, pour que vous trouviez plus de satisfactions à sa fréquentation ?