sur le web

Traitement comparé d’un faits-divers dans la presse en ligne

Comment les sites d’information en ligne traitent-ils une même information ? Je me suis livré aujourd’hui à cette petite comparaison : réactivité, qualité, mise en valeur d’une information… Qui est est le meilleur en ligne sur l’“actu chaude” ? A l’heure où l’information en ligne est devenue liquide, qui a réussi à placer le mieux son information sur le trajet de navigation des internautes, en leur apportant “à chaud” le plus de valeur ajoutée ?

J’ai choisi pour l’expérience un fait divers sanglant qui s’est produit la nuit dernière à la maison d’arrêt de Rouen, où un détenu en a tué un autre qui partageait sa cellule.

J’ai retenu surtout les critères de réactivité et de valeur ajoutée de l’information : qui a publié le plus vite, qui a apporté le contenu le plus original et pertinent. Onze sites français d’information étaient entrés dans mon étude à l’heure où j’ai clos les inscriptions (sites pur web, ou bien liés à un quotidien, une télévision, une radio ou un magazine).

Deux d’entre eux se détachent nettement du lot sur ce coup : TF1.fr/LCI.fr et 20minutes.fr…Ce faits-divers rouennais est intéressant car il cumule plusieurs aspects (des “angles” possibles, comme on dit dans le jargon journalistique) qui permettront d’apprécier le traitement apporté par les uns et les autres.

Ce faits-divers présente d’abord un fort potentiel “sensationnel” d’indignation populaire par identification personnelle. Le détenu victime de ce meurtre était incarcéré pour présomption de délit routier (récidive de conduite en état d’ébriété), autant dire un délit qui bénéficie d’une certaine indulgence d’une large part de la population, car, finalement, “ça pourrait arriver à tout le monde…” Voyez le tableau : un deuxième “coup de trop” au volant et vous voilà égorgé en prison…

Ce faits-divers présente ensuite un concentré de problèmes de fond de société : la surpopulation pénitentiaire et les conditions indignes de détention en France, le traitement des détenus dangereux, notamment ceux qui présentent des problèmes psychiatriques.

Un précédent, dans cette même maison d’arrêt en janvier 2007, avait défrayé la chronique : le meurtre du co-détenu s’était accompagné d’actes de cannibalisme.

Bref, journalistiquement, ce fait divers est “un bon sujet, coco”.

Pour ma petite étude, j’ai pris en compte trois critères de comparaison :

la réactivité du site : heure de publication de la première information, éventuellement celle des informations complémentaires.
la valeur ajoutée : reprise de dépêche d’agence de presse “brute”, ou dépêche réécrite (c’est à dire “éditée”, mais sans apport d’information supplémentaire), apport de contenu propre par la rédaction du titre (interview, liens hypertexte de documentation)
l’accessibilité : le référencement sur Google News.

Je n’ai considéré comme “source” que des sites d’information ayant une rédaction (en excluant les portails et les agrégateurs). Pour le référencement, je n’ai étudié que Google News (et pas les autres moteurs de recherche d’actualité : je ferai une comparaison de ces moteurs un autre jour 😉 ). (J’accepte de chacun toutes les remarques et suggestions pour améliorer cette méthode de comparaison. Mais je n’accepterai les critiques mesquines sur ma méthode que de ceux qui ont fait mieux et peuvent me présenter leur résultat. 😛)

Restent ainsi onze sites d’information qui avaient rendu compte de cette information ce jeudi vers 19h30, selon mes recherches (deux agences de presse ont fourni des dépêches : AFP et Reuters) :

– 1 site “pur web” : lepost.fr
– 4 sites de quotidiens : Le Monde, Le Figaro, 20 Minutes, Le Parisien
– 1 sites de télévision : TF1/LCI
– 2 sites de radio : RTL et RMC
– 3 sites de news magazines : Le Nouvel Observateur, L’Express, Le Point.

Réactivité

J’ai tenu compte de l’horaire et de la source indiqués par le site pour la publication de l’information. Avec toutefois quelque difficultés :

– Les horaires indiqués par les sites ne se révèlent pas fiables. J’ai relevé des contradictions (notamment sur le site de TF1/LCI). Par ailleurs certains sites n’indiquent que l’horaire de dernière mise à jour, ce qui ne permet pas de connaître l’heure de première mise en ligne (RTL).
– la source n’est pas toujours indiquée (NouvelObs)

Quand l’horaire me paraissait faux, je me suis fié à l’horaire du premier commentaire posté, quand c’était possible (l’horaire indiqué par RTL ne me semble pas correct (trop tardif), mais pas de commentaires sur ce site, donc aucune autre indication…).

http://www.20minutes.fr/article/251584/France-Un-prevenu-tue-son-co-detenu-a-Rouen.php”>11:12 “Un prévenu tue son co-détenu à Rouen” (rédaction + agence).

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/un-prisonnier-egorge-son-codetenu_564735.html”>12:33 “Rouen. Un prisonnier égorge son codétenu” (dépêche AFP).

http://www.leparisien.fr/faits-divers/rouen-un-detenu-tue-son-co-detenu-11-09-2008-216021.php”>14:26 “Rouen : un détenu tue son co-détenu” (rédaction + agence).

http://www.20minutes.fr/article/251634/France-A-la-prison-de-Rouen-on-joue-les-pompiers-tous-les-jours.php”>16:23 “A la prison de Rouen, «on joue les pompiers tous les jours»” (interview de la rédaction: surveillant syndicaliste de la prison).

http://www.rmc.fr/edito/info/60121/un-prisonnier-egorge-par-son-codetenu-a-rouen/”>17:16 “GMT” “Un prisonnier égorgé par son codétenu à Rouen” (dépêche Reuters).

http://tf1.lci.fr/infos/france/justice/0,,4081833,00-de-graves-precedents-a-rouen-.html”>18:31 “Prison – De graves précédents à Rouen” (interview de la rédaction : avocat rouennais, spécialiste de la condition pénitentiaire).

http://www.lepoint.fr/actualites/un-prisonnier-egorge-par-son-codetenu-a-la-prison-de-rouen/1037/0/273026″>19:19 “Un prisonnier égorgé par son codétenu à Rouen” (dépêche Reuters)

Note : je n’ai pas trouvé trace de cette information sur le site de France2, ni sur Libération.fr (recherches abandonnées dans les deux cas après une demi douzaine de clics…).

Bilan : TF1.fr, 20minutes.fr et Lefigaro.fr réagissent le plus vite, dans la même heure. Les autres, même quand ils ne rediffusent qu’une dépêche, prennent leur temps, et ce temps est très… variable…

Valeur ajoutée

Le résultat est clair : parmi ces onze sites, seuls quatre d’entre eux apportent une réelle valeur ajoutée à l’information, en diffusant un contenu propre, produit par leur rédaction. Tous les autres se bornent à diffuser des dépêches d’agences (AFP et Reuters), le plus souvent “brute”, et parfois réécrite (mais cette réécriture est purement formelle et n’apporte pas d’informations supplémentaires).

Le champion de la valeur ajoutée est incontestablement TF1.fr/LCI.fr, qui diffuse le premier une information factuelle, non sourcée (probablement une dépêche), avant 11:00, puis enrichit son offre de la réaction en vidéo de la ministre de la Justice (17:05), et enfin (18:31) de l’interview “du” spécialiste des conditions de détention pénitentiaires dans la région de Rouen, l’avocat rouennais Me Etienne Noël, qui a obtenu deux fois la condamnation de l’Etat sur ces questions (excellente mise en perspective du faits-divers, sous l’angle juridique de la dignité des conditions de détention).

RTL.fr bénéficie de la présence d’un journaliste correspondant sur place, qui est le seul à recueillir, en audio, le témoignage de l’épouse de la victime, et fait une bonne synthèse des informations disponibles (heure réelle de la mise en ligne inconnue).

20minutes.fr réagit vite en diffusant une dépêche (11;12). Puis trouve rapidement une “bonne” personne à interviewer sur place (16:23) (par téléphone ?) : un gardien de la prison syndicaliste. L’interview est remarquablement menée, et apporte de nombreuses informations complémentaires sur la situation de la maison d’arrêt de Rouen et les difficultés rencontrées par le personnel pénitentiaire pour gérer une situation très difficile (excellente mise de perspective du faits-divers sous l’angle de la difficulté à gérer au quotidien le surpeuplement carcéral).

Lepost.fr fait certes l’effort de contacter le procureur de la République de Rouen, mais l’apport en information est assez faible par rapport aux agences de presse qui l’avaient déjà interrogé.

Sur l’ensemble de ces sites seuls deux placent des liens hypertexte dans leurs articles : 20minutes.fr et lepost.fr. Mais là où lepost.fr se contentent de trois liens, listés en fin de texte, qui renvoient tous à son propre site et concernent trois faits-divers précédents dans les prisons, l’usage des liens par 20minutes.fr est beaucoup plus ouvert et sophistiqué : les liens sont placés de manière habile à l’intérieur du texte et renvoient vers des ressources complémentaires aussi bien internes au site (faits divers précédents, articles liés à la condition pénitentiaire) qu’à des sites extérieurs (situation géographique des lieux avec Google Maps, ou informations apportées par des sites concurrents LCI, NouvelObs).

Accessibilité

Autour de 19h30, Google News n’avait référencé que 8 sources sur ce fait-divers : un site associatif militant d’anciens prisonniers, Prison.eu.org, qui diffuse un communiqué syndical à ce sujet de l’UGSP-CGT, l’agence AFP (avec laquelle Google a un accord particulier), et cinq sites de presse (sur les onze que nous avons recensés).

Le moteur de recherche signale les articles du Monde.fr, du Point.fr et de 20minutes.fr, qui se bornent à rediffuser des dépêches d’agences. Mais il référence aussi trois des articles qui apportent un contenu propre différent des autres (sur les quatre sites qui ont apporté cette valeur ajoutée) : RTL.fr (témoignage de la femme de la victime), TF1.fr (interview de l’avocat rouennais, mais pas la vidéo de la ministre) et 20minutes.fr (interview du gardien de prison rouennais). Lepost.fr est oublié (interview du procureur de la République).

En conclusion, parmi ces onze sites, sur une seule et même information, et sur une demi journée, deux d’entre eux sortent du lot : TF1.fr/LCI.fr et 20minutes.fr. Il sont parmi les plus réactifs et apportent une réelle plus value à l’information qu’ils diffusent. TF1.fr devançant les autres par la richesse de son contenu (de qualité), et 20minutes.fr par son contenu aussi, mais surtout car il est le seul sur ce coup à jouer le jeu de l’enrichissement par liens hypertexte externes.

7 Comments

  1. Juste une question: est-ce le serveur ou le client (le navigateur web) qui date un commentaire ?

    Si c’est le client, il y a des chances pour que les horaires soient plus ou moins foireux. Cela me semble quand même bizarre, un commentaire posté 7h avant l’horaire de publication affiché par l’article.

  2. @ Rom1

    je ne sais pas répondre à la question, mais ce n’est pas seule contradiction horaire que j’ai noté sur ce site (un texte pointant vers un autre plus vieux que lui, par exemple).

  3. @ Benoît

    Non, ce n’est pas une enquête, bien entendu. C’est un test, très ponctuel et limité, et que chacun peut faire de son côté dans les mêmes conditions que moi.

    Ce test n’a donc aucune prétention à autre chose qu’illustrer ce dont il parle, et je me suis gardé, me semble-t-il, de toute généralisation. Je ne prétends nullement, par exemple, qu’il rende compte du travail de toute une rédaction.

    Lepost.fr ne s’en sort pas mal, sur ce coup-là, d’ailleurs, puisqu’il est l’un des quatre seuls à proposer un contenu propre, sans se contenter des dépêches. En plus il est le premier de tous à “sortir” autre chose que les dépêches.

    Il me semble que tout ça apparaît bien dans le test. Non ?

    Ensuite, en comparant l’apport des quatre, lepost.fr n’est pas dans les deux les plus intéressants selon moi, sur ce coup. 20minutes et TF1 apportent un contenu plus approfondi et original. Tant pis, lepost.fr fera certainement mieux une autrefois, sur un autre sujet.

    Je referai ce genre de test, sur d’autres sujets, mais dans les mêmes conditions (une seule information, une période de temps courte). Et d’autres peuvent le faire aussi… 😉 Un début de généralisation n’aurait de sens qu’à partir d’un grand nombre de test de ce genre… Mais ça reste, à mon sens, une bonne manière d’étudier le traitement de l’information par les médias que de le faire de manière comparative.

    Sinon, sur mon jugement général (et subjectif, bien entendu) sur la ligne éditoriale du post.fr, j’ai déjà dit clairement, je crois, ce que je n’apprécie pas : les faits-divers, le people et le pur buzz sont totalement prépondérants, voire totalement envahissants, ils sont traités de manière ultra-brève et choc, avec très peu et rarement de mise en perspective.

    C’est un choix éditorial. Je ne le partage pas du tout.

    Enfin, on a dû rester sur un malentendu : je me souvenais pour ma part que je vous avais proposé de venir voir dans vos locaux comment vous êtes organisés et comment vous travaillez (comme quoi je ne cherches pas tant que ça à me cacher :o) ). Il m’avais semblé que c’est vous qui n’étiez pas très intéressé par cette proposition… Pour moi, c’est toujours OK…

  4. Bonjour,

    Je coordonne actuellement une recherche universitaire sur ce sujet. Nous essayons de voir quel est le degré de pluralisme (ou inversement de redondance) des informations en circulation sur l’internet. Nous sommes dans une phase de conception de la base de données et de l’outil logiciel qui permettra les analyses de contenu. Cela risque d’être un peu long (ex : une première sonde exploratoire de 2 jours sur les flux RSS d’un corpus de 63 sites d’actus amène à traiter plus de 2500 articles …) mais nous serons très heureux, à l’avenir, de faire partager les résultats de cette enquête aux personnes intéressées.

    A bon entendeur salut, donc.

    Bien cordialement,

    Franck Rebillard

    Université Lyon 2

Comments are closed.