le salon

Tous les médias (n°1) : le web en version papier

Le premier numéro du nouveau journal “Tous les médias” vient de paraître aujourd’hui. Un projet original qui se propose de présenter, avec humour et esprit critique, “un mois d’actualité sous un jour nouveau, à travers le prisme de sa médiatisation”, en puisant à la fois dans les médias traditionnels, les sites d’info du web et les blogs…

Le journal annonce en gros à la “Une” : “le meilleur du web et de tous les médias”. Toute modestie mise à part, je serais bien tenté de le croire. Je pourrais même aller jusqu’à voir dans ce journal une sorte de version de papier de… novövision ! :-))

On y cite en effet beaucoup ce blog. Abondamment même. Trois articles entiers sont tirés de novövision, ainsi que deux brèves. Personne n’est mieux traité que moi dans l’ensemble de la blogosphère et des médias réunis, sur ces huit pages du journal. C’est dire à quel point les promoteurs de ce projet inédit (avec lesquels je n’ai rien à voir, ni aucun contact) sont des journalistes lucides et avisés. Merci à eux… |-) (reproductions des articles en fin de billet)

L’équipe de ce journal mensuel est réunie autour de Stéphane de Rosnay (“éditeur, directeur de la rédaction”) et Frédéric Lafeuille (“gérant, directeur de la publication”), comme indique l’“ours” du journal (les mentions légales) :

Eric de Presse-Citron, bien informé sur ce coup, ajoute :

(noir)Le journal, tiré à 50000 exemplaires est dirigé par Stéphane de Rosnay, ancien rédacteur en chef de “7 à Paris”, “Lui”, fondateur de l’hebdo “Infos du Monde”, ancien salarié du “Canard enchaîné” et co-animateur de “L’Assiette anglaise” de Bernard Rapp. Bref, du semi-lourd de la presse traditionnelle.

(/noir)

Presse-citron figure aussi parmi les sources web de “Tous les médias”, mais il est beaucoup moins cité que moi. 😉

Le journal (un grand format tout en hauteur, plutôt inhabituel en France) annonce “+ de 130 infos” pour 3€, dont, selon mon pointage, un bon tiers issues du web (blogs et sites d’information “pur web”), le reste vient des médias traditionnels français (surtout les quotidiens) et aussi anglo-saxons.

“Le journal qui a tout lu (et relu) pour vous “

(noir)Editorial du n°1 :

(noir)Ce nouveau petit canard libre et indépendant a une ambition – et une seule : vous permettre de découvrir un mois d'”actualité” sous un jour nouveau, à travers le prisme de sa médiatisation.

(noir)Plutôt que d’ajouter un peu de “bruit” à l’assourdissant “bruit médiatique” existant, nous sommes là pour tenter de disséquer ce vacarme. Un exercice périlleux, mais ô combien utile ! Indispensable.

(noir)Ce, sans nous prendre au sérieux – et, bien entendu, sans prendre au sérieux nos “excellents confrères”, qui racontent pas mal de conneries. Nous les recensons également…

(noir)S’il est vrai qu’on ne lit pas les journaux pour savoir ce qu’il se passe dans le monde, mais pour savoir ce qu’il se passe dans les journaux, nous tenterons de comprendre ce qui, dans l'”actualité” du mois, méritait d’être retenu.

(/noir)

Au vu de ce programme, le premier numéro est assez convaincant : le journal tire en effet sur tout ce qui bouge dans le petit monde des médias, avec humour et plutôt à bon escient. On croit déceler déjà quelques têtes de turc, qui ont droit à leur traitement particulier : Jean-Michel Apathie, mais surtout Philippe Val et Denis Olivennes (du NouvelObs)… Et il se penche aussi sur des questions de fond, notamment celles dont on parle ici même… 😉

Côté médias, on aligne dans tous les sens, avec une petite prédilection, me semble-t-il, pour le Figaro et TF1. A noter, chose unique dans la presse française, que le propriétaire de chaque média est indiqué à chaque fois que le média est cité : “Le Figaro (Dassault)”, “Libération (Rotschild)”, “France2 (Etat)”, etc.

Côté sources, on relève une rubrique spéciale des meilleurs morceaux du mois découpés dans “le Canard enchaîné”. “Tous les médias” possède d’ailleurs un réel petit air de famille avec le Canard : sans les dessins humoristiques, et concentré uniquement sur le thème des médias, mais avec un ton irrévérencieux, caustique mais sans méchanceté, qui lui ressemble…

Côté web : les sites @rrêt sur images, Mediapart, Rue89, Ozap.com et Marianne2 sont souvent mis à contribution (mais moins que novövision 🙂 ). Côté blog, outre Presse-Citron, le journal reprend des infos à Window on The media, La Feuille, Nouvelle formule ou Embruns, sans pourtant trop apprécier mon ami Laurent apparemment (Mise à jour : et en s’emmêlant les pinceaux dans les attributions de citation)…

Je compte une quinzaine d’articles signés de la rédaction, le reste étant constitué de brèves, certaines regroupées en rubriques : notamment un savoureux “top nazes” (alignés cette semaine – entre autres -: Arlette Chabot, Christine Ockrent, Jean-Marie Bigard, Karl Zéro ou Michel Drucker…).

A noter, comme le relève Eric Dupin, que “Tous les médias” n’a pas de site web. Mais certains de ses rédacteurs en ont un apparemment : laconneriedujour.com et lecacadupresident.com, présentés par eux-mêmes comme “hyper vulgaire”, “méga trash” et “vachement subtil”, ce qui n’est pas tout à fait le même ton que “Tous les médias”, il faut le préciser… 🙂

Je signale au passage que Le Figaro indiquait récemment qu’un autre projet sur le même principe (du web au papier) est dans les cartons (en version hebdomadaire) : sortie le 17 octobre ( “Un hebdo papier pour publier les meilleurs articles du Web”). Comme quoi c’est dans l’air du temps…

Je ne résiste pas – vous me connaissez |-) – au plaisir de reproduire ici ces citations de moi-même dans “Tous les médias” (avec les liens vers les billets originaux). Ça vous donnera aussi un premier aperçu du contenu et de son traitement…

“De la fin des journaux, à la fin des journalistes… et de l’info”
“La fin des journaux (suite). Vers un âge gris du journalisme ?”

“Clonage de presse” :

“Le pouvoir de faire le catalogue”

“De la vitesse de propagation d’une erreur en ligne”

“Mediapart a six mois : et si Edwy Plenel avait tort ?”

4 Comments

  1. Peut-être as-tu aussi entendu parler de cette initiative Vu du Net / Vendredi ? Un revival de l’éphémère Netlive (Groupe Test à l’époque pré-Weill) ?

    Je me demande à qui s’adresse ce type de média.

    1 – ceux qui ne pratiquent pas le web par timidité mais s’y intéressent.
    2 – ceux qui sont webovaures et veulent découvrir d’autres sources encore (mais il y a déjà tant de moyens de serendipity en ligne…).

  2. @ Enikao

    Oui, j’en ai un peu entendu parlé. 😉

    Les deux projets se ressemblent par la forme (journal papier de 8 pages dans les deux cas), mais sont très différents par ailleurs : mensuel/hebdomadaire ; l’un thématique, qui puise son info dans tous les médias ET le net / l’autre est généraliste et ne puise QUE sur le net. Il y a d’autres différences de fond, qu’on aura l’occasion de détailler à sa sortie (17 octobre).

    Pour ce que j’ai vu des deux (n°1 dans un cas, n°0 dans l’autre), ce sont vraiment des projets nouveaux, qui ne ressemblent à rien de ce que j’ai pu voir auparavant. Il y a donc peut-être une place pour chacun. Je leur souhaite bonne chance en tout cas…

  3. Bonjour.

    @ narvic
    Merci pour ce papier, très complet. Sans flagornerie aucune (on ne se connait pas). Effectivement, il importe de souligner que Tous les médias n’a rien à voir avec le projet de Jacques Rosselin, que je connais très bien (ayant été directeur de l’information de Canal Web).

    En outre, Tous les médias est un petit canard enragé qui tire sur tout le monde et n’a pas un radis. Il est boycotté par les radios, télés et “grands” journaux — se permettant de “dire du mal” des “confrères”, ce qui n’est pas toléré dans le “milieu des médias” parisien.

    Le journal de Jacques Rosselin sera lancé avec énormément de moyens, de promo et mise à contribution de tous les “amis” dans les médias (qui adorent déjà, avant même d’avoir lu).

    @ Enikao
    Ce média s’adresse SURTOUT à tous ceux qui sont d’ores et déjà surinformés… et passent des heures par jour à dévorer de l’info. Lisez-le et réagissez.

    Stéphane de Rosnay
    [email protected]

  4. Bonjour,

    ai acheté aujourd’hui votre numéro 2… Mm, pas très bon ! très ragots! Pourquoi le style Marie-Claire, Voici, Voilà, domine la presse française ? Et quant à l’info – y en a pas bcp. Sinon du copier coller, de la compil encore une fois derrière un ordi.

    Préfère nettement le Plan B – eux au moins ils sortent de leur cage à lapins.

    Ah la Gross Parisse ! Quel village intéressant ! Parler de rien pour ne rien dire, comme vous dites. A 3 euros, c’est cher le rien. merci.

Comments are closed.