revue web

Presse en ligne, payer pour des contenus ou des services ?

via The Times : premiers chiffres derrière le Paywall – Benoît Raphaël – La Social Newsroom.

Ceux que la question des médias en ligne intéressent observent avec attention “l’expérience” menée par The Times, dont les articles, depuis peu, ne sont plus disponibles gratuitement sur le web, mais uniquement derrière un “mur payant”. Chacun s’attendait à un effondrement de l’audience du site. Toute la question est de savoir s’il s’accompagnera d’une hausse des recettes… et si, au bout du compte, l’opération s’avèrera rentable, c’est à dire permettant à l’entreprise de couvrir ses frais.

Les premiers chiffres d’audience cités par Benoît Raphaël (ex-LePost), sur son nouveau blog, ne permettent pas d’en tirer des conclusions pour le moment : l’effondrement de l’audience est là, on s’y attendait, mais ce n’est pas la question…

Certains croient que “le vent à tourné” récemment, et que l’ère du “tout gratuit en ligne” amorce son déclin. Peut-être, ou pas… Encore faut-il savoir ce que l’on pourrait faire payer, relève Benoît Raphaël. Le contenu ? Encore faut-il qu’il soit rare, dans un océan d’abondance, et que l’on parvienne à le faire “émerger”.

Et si les internautes étaient finalement moins prêts à payer les contenus eux-mêmes que des services qu’on pourrait leur associer…

Benoît Raphaël :

“Sur TechCrunch, John Biggs, explique que l’ère du piratage et du tout gratuit est en train de fondre au soleil des micro-paiements, parce qu’il est bien souvent plus facile d’acheter du contenu que de le pirater. Il fait évidemment référence à la vidéo et aux mp3, que l’on peut notamment acquérir via iTunes. Sur les contenus d’infos, Biggs précise cependant que si, pour les médias d’info, le modèle n’a pas encore été trouvé, avec un peu d’imagination, notamment sur iPad (il cite l’exemple de l’application de “Popular Mechanics”), on devrait y arriver. On devrait…

Ce n’est pas encore prouvé. Tant que l’on trouvera du contenu gratuit, il sera difficile de faire payer, rappelle Alain Weill, le patron de NextRadio, qui croit cependant au modèle des tablettes.

Pour l’instant, l’iPad est surtout un excellent navigateur pour lire du contenu gratuit sur le web. Il va donc falloir travailler sur autre chose. La rareté, sans doute. Mais un peu plus que ça.

L’institut Forrester insiste de son côté sur le fait que les journaux ne sont plus dans le business du contenu, mais de l’audience. Plutôt que de vendre du contenu, les médias devraient se concentrer sur “comment la création de contenus peut aider de nouvelles sources de revenus”. Ce qui n’est pas la même chose. “La valeur d’un média réside dans la relation qu’il crée avec l’audience, le consommateur. Or, mettre un Paywall sur son site fait perdre 90% de l’audience. Ce qui rend le challenge plus difficile.””

2 Comments

Comments are closed.