sur le web

Media Links : et si vous lisiez ce que nous lisons

Media Links, comme c’est marqué dessus, ce n’est encore qu’une version béta.

Le projet va encore beaucoup changer, s’étendre et se perfectionner, mais le principe restera le même : vous lisez déjà ce que nous écrivons dans nos blogs, et si vous jetiez un oeil aussi sur ce que nous lisons…

Je fais déjà ça sur ce blog en vous proposant ma revue web réactualisée en temps réel, au fil de mes lectures. Ce qui change avec Media Links, c’est qu’à l’initiative de Nicolas Voisin (Nuesblog) on s’y met à vingt, sur le thème des médias et d’internet (et bientôt d’autres blogueurs sur d’autres thèmes…) :

(noir)André Gunther, Aurelien Fache, Benoit Raphael, Damien Van Achter, Electropublication, Eric Mainville, Francis Pisani, Guillaume Narvic, Jean Véronis, Johan Hufnagel, Nicolas Voisin, Philippe Couve, Philippe Martin, Vincent Truffy (…)

(/noir)

Cette agrégation est déjà une plus value pour les lecteurs, en présentant sur une page unique ce qui était dispersé. L’idée est de pousser plus loin les fonctionnalités, en agrégeant ces liens en différents fils sur une thématique commune, en les croisant pour faire apparaître une sorte de best of de nos recommandations, en ouvrant la possibilité aux lecteurs de proposer les leurs et de commenter…

Dans la plus pure logique du journalisme de liens, il s’agit de proposer à tous de nouveaux outils de navigation sur le web et de découverte, basés sur une sélection humaine que nous estimons peut-être plus intéressante que de s’en remettre entièrement à Google et ses insuffisances…

Si vous avez des idées pour perfectionner cet outil, elles sont les bienvenues…

12 Comments

  1. Merci à tous ceux qui apportent de la matière grise à cette réflexion. Et d’avance à ceux qui s’y colleront 🙂

    > pour les plus curieux, voici une première maquette (image jpeg) de “la suite”. Manque encore ici – si ce n’est les bugs de mise en page encore présents issus des bêta en cours – la photo du posteur du lien, au moins 3 autres rubriques (culture, musique et littérature – vidéo et multimédia – meilleurs clics des lecteurs) ainsi qu’un certains nombre de points à trancher :
    – comment inciter les contributeurs à utiliser plutôt delicious (renvoi direct à l’article recommandé, chapeau d’éditorialisation et tags) ?
    – comment on nomme ce bouzin (média-links n’est qu’une proposition parmi d’autres) ?
    – que veut-on y trouver/développer de plus/de nouveau afin de rendre cet outil plus utile et plus pertinent ?

    > http://blpwebzine.blogs.com/photos/perso/sosialmediawallok.jpg

  2. Le contenu semble très très riche.
    Donc cela éveille grandementl’intérêt

    Cependant, c’est projeté sur la page tel quel, de manière brute sans même un classement sommaire.

    Pour commencer à améliorer, il y a déjà ce défaut d’ergonomie qui est le même que celui de vos liens projetés à droite sur botre page.
    C’est beaucoup trop demander à l’oeil de l’utilisateur (expérimenté ou non) une 20aine de titres à lire.

    Je crois qu’il va falloir commencer par “hiérarchiser” votre pavé de liens communs, ou alors emprunter des outils Webs déjà existants qui permettent un accès plus aisé.

    Ensuite (ou en même temps), il faudra forcément revoir la cohérence du projet car elle n’apparaît pas autrement pour l’instant que comme “une bande de copains sympathiques qui produisent de la veille ensemble”.

    Bref il reste à trouver ce qui fait sens au projet, extérieurement et intérieurement.

  3. Alors, tout d’abord, et par pitié :

    – ENLEVEZ CETTE SALOPERIE DE SNAPZ. Ça n’apporte rien, ça ôte toute ergonomie au site, ça fait ralentir, ça gêne la lecture, c’est un gadget dont il faudrait réclamer l’éradication. Bref, pas chez vous, les gars, pitié.

    – Ensuite, s’il vous plaît, mettez des catégories, servez vous des mots clefs de Delicious pour qu’on puisse un peu s’y retrouver…

    – Sinon, c’est bien chouette et j’en serais bien.

  4. Le terme « link journalism » n’est-il pas aussi galvaudé que le terme « influence » ? Dans le contexte de Media Links, pourquoi ne pas parler simplement de partage de liens ?

  5. @ Chryde > “ENLEVEZ CETTE SALOPERIE DE SNAPZ” suis 100% d’accord avec toi – ce sera fait dès cet après-midi (réponse en wifi sauvage)

    pour les classements thématisés, jette un oeil au lien dans mon premier commentaire 😉

    Quand à en faire parti ; nous en serions TOUS ravis 🙂
    > Quel flux tu nous recommandes d’intégrer ? un delicious ?

  6. Pourquoi ne pas utiliser directement Delicious qui permet de jouer des catégories et des tags plus facilement ? Pourquoi essayer de créer une interface factice qui finalement tue les avantages (détruisant les tags notamment, même si Nicolas souhaite les réintégrer en catégories, mais ce sera difficile à reconstituer, à moins de partager des tags) ? Avec cette page, on a un peu l’impression de perdre tout l’avantage de l’utilisation de Delicious. Pourquoi ne pas essayer de passer par l’API de Delicious plutôt que d’utiliser uniquement les fils RSS ?

    J’aime bien l’idée, mais je crois qu’il faut tout de même de la structure pour créer une veille commune. Une homogénéisation éditoriale (type : source, titre, extension si nécessaire (.pdf) et résumé). Bref, un vrai effort d’éditorialisation, sinon, cela reste de la veille privée. Un simple titre ne sert à rien… Il faut une volonté commune (le web coopératif, il faut le vouloir), un ou des tags partagés qui permette au système de récupérer l’ensemble des notices, et même à d’autres de s’agréger facilement au projet, de faire passer de la veille…

    J’aime bien l’initiative, mais il faudrait un peu la structurer pour qu’elle devienne intéressante et qu’elle utilise pleinement les capacités des outils qu’elle propose.

    http://delicious.com/hubertguillaud

  7. Le but est bien – je crois – de perfectionner “le bousin”, en croisant les flux des “collecteurs” selon des thématiques (par les tags), et en mettant en évidence les liens qui se recoupent entre plusieurs “collecteurs”.

    Ce qui nous donne (Nicolas travail dessus : voir capture d’écran ci-dessus) une structuration automatique des liens selon d’autres modalités que le fil de chaque “collecteur”, qui serait en effet plus utile et pratique pour le lecteur…

    Je partage plusieurs des remarques d’Hubert :

    • un effort d’éditorialisation est nécessaire (tags + quelques mots de présentation du lien)

    • un petit effort d’homogénéisation aussi (présentation, tags…)

    • je ne sais pas bien dans quel sens travail (techniquement) Nicolas, mais les possibilité de l’API de Delicious me semblent à moi aussi très puissantes…

    L’aventure continue 🙂

  8. (cette réponse reprend un échange mail qui fait suite au commentaire d’Hubert)

    je reviens sur une des idées développée explicitement par narvic mais qui me semble, en creux, essentielle au procédé (…)

    > les 3 étages (voir 4) d’éditorialisation

    – premier étage : qui quoi comment et éventuellement des éditos ou synthèses
    – deuxième étage : les veilles éditorialisées (d’abord toutes et croisées puis thématisées)
    – troisième étage : les sources par veilleur.
    – éventuellement un 4° étage est à imaginer : le bac à sable des liens ou flux proposés et non encore intégrés…

    il faut aussi sans doute “normer” le passage au niveau 2 – et cela reste à écrire et définir clairement, delicious s’imposant sans doute au passage 😉

    quand au côté “dommage” de ne pas profiter de l’univers delicious et notamment les tags évoqué dans le commentaire d’hubert, j’ai réussi à les embarquer sur mon site http://www.nuesblog.com/ et je suis une bille en code. Je pense donc qu’on pourrait imaginer une colonne de tag delicious (commun aux veilleurs) sur toute la partie droite. ce pourrait être très graphique en plus…

    Bon, allez, disons aussi que Narvic va être rédacteur expert en CGU synthétiques 🙂

  9. Bonjour,

    Je suis humble étudiant en deuxième année de prépa droit/économie, et la veille fait partie des compétences et capacités implicites qui sont de plus en plus recherchées.

    Merci d’avance pour votre travail, qui représente un gain de temps considérable, et surtout, qui me passionne beaucoup 🙂

    Une question :
    Comptez vous clairement garder votre projet dans le domaine du gratuit ?
    (pardonnez moi s’il “ne se fait pas” de poser la question, je comprendrais )

  10. De retour de vacances, je découvre avec grand plaisir cet article et cet initiative. Dans un monde éditorial en pleine déliquescence (j’ai encore eu l’occasion de le constater après une semaine à lire des journaux papiers), tout ne semble pas perdu pour autant et de nouvelles perspectives passionnantes me font penser que les temps de crise ne sont pas que champs de désolation.

  11. @ Maxime et Nicolas

    La version béta qui est en ligne est encore assez loin de ce que nous souhaitons faire : il s’agit d’agréger nos liens et les classer, pas uniquement les rassembler sur une même page. Soyez patients, ça vient… 😉

Comments are closed.