sur le web

Liens du jour (jeudi 15 mai 2008)

Dans la livraison du jour, une bonne nouvelle : le journal en ligne Backchich, en difficultés financières à trouvé une bouffée d’oxygène. Bonne nouvelle aussi, le journal citoyen Agoravox rebondit et se lance dans une seconde expérience d’enquête participative (après une première tentative un peu décevante) en mobilisant la “force de frappe” de ses reporters citoyens.

Bonne nouvelle aussi, le débat sur l’avenir du journalisme commence à intéresser les internautes au-delà de la dénonciation épidermique qu’on lit en commentaires le plus souvent…

Sinon, une approche intéressante des défis auxquels l’édition est confrontée elle-aussi avec internet. Et aussi, on se rappelle que la “fracture numérique” est toujours là…

Bakchich – « Bakchich » n’est pas mort, vive « Bakchich » !

Après un gros trou d’air dans la trésorerie du site d’info… Nicolas Beau : “l’avenir du site est assuré pour les mois à venir”.

AgoraVox – Deuxième enquête participative : Quelle place pour les pauvres en France ?

Après l’enquête, un peu décevante, sur la vaccination obligatoire, Agoravox mobilise ses citoyens journalistes sur un second thème. L’expérience reste intéressante…

F. Pommier (Blog-Mediapart) -Digressions constructives sur le métier de journaliste

“Le journalisme ‘assis’ est devenu une habitude des entreprises de presse. “”La mode managériale est à la formation de ‘journalistes multi-cartes’”

Manuel Atréide (AgoraVox) – A quoi sert un journaliste ?

“Les journalistes commencent à réagir face au vent mauvais qui s’est levé sur leur profession. C’est une bonne chose, une très bonne chose pour nous, pour notre société.”

Crise dans les médias – Blogueurs, journalistes, une cohabitation difficile ?

Le débat est relancé… J’apporte ma propre contribution : le blogueur a tué l’éditorialiste et c’est tant mieux.

L’Atelier – Aux USA, le fossé numérique est toujours d’actualité

Un Américain sur 5 ne s’est jamais servi du mail, surtout parmi les gens âgés et peu éduqués. Et ils n’ont guère l’intention de s’y mettre…

La Feuille – Un manifeste de l’éditeur numérique

Hubert Guillaud traduit des extraits de la réflexion de l’éditrice Sara Lloyd, sur l’avenir de l’édition, “une vieille industrie”, confrontée à “d’énormes changements culturels, socio-économiques et éducatifs”.