le grenier

Les passeports belges sont indiscrets

Pierre Vandeginste, m’apprends sur Aïe ! Tech, que les certains passports belges équipés de la puce électronique RFID “sont très bavards”, car les informations personnelles qu’ils contiennent ne sont pas protégées contre un utilisateur malveillant..

720.000 Belges sont concernés : “Il suffit donc d’un lecteur de puces RFID du commerce pour accéder à leur contenu, à 10 cm de distance. Ce qui peut se faire en toute discrétion et en quelques secondes n’importe où.”

L’affaire est d’autant plus embêtante, que l’introduction de ce type de passeports, “dont le principe a été adopté par l’Union européenne, sous la pression de Washington“, “avait été motivée par une volonté politique de les « sécuriser », contre l’avis des experts qui ont crié casse-cou avant, pendant et après.”
Comme quoi, il vaudrait mieux parfois écouter les experts…