la cuisine

Les outils du plombier (1) : feedly, une petite merveille

Puisque je vous dis tout sur mes opérations de plomberie de liens liées à ce blog et à ma veille en ligne, un petit compte-rendu s’impose sur mes expérimentations de nouveaux outils, et tout particulièrement sur ma découverte de feedly, une petite perle qui renouvèle vraiment mon “expérience utilisateur” de la veille en ligne, de la lecture des flux RSS et du partage social de lecture.

Pendant longtemps j’ai préféré utiliser un agrégateur/lecteur de flux RSS indépendant de mon navigateur web (en l’occurrence Vienna, pour Mac OSX), qui me permettait de gérer de manière plus fluide et efficace le nombre assez important de flux de sites, blogs, requêtes thématiques sur des moteurs de recherches, que je suis quotidiennement (enfin, plus ou moins :o) ). Avec plus de 500 flux suivis (et plusieurs centaines de nouveaux billets par jour), un suivi linéaire est impossible (sinon : information overload ), d’où la nécessité de disposer d’un outil réactif autorisant des classements et des groupements sophistiqués de flux. Et je n’avais pas trouvé d’outil intégré au navigateur permettant de le faire aussi vite et bien que ne le fait Vienna.

Bref passage par Google Reader

Je me suis essayé récemment à Google Reader, qui m’a intéressé par les nouvelles fonctionnalités qu’il m’offrait et la simplification des tâches qu’il permet (envoi d’un clic d’un article sélectionné vers des services de partage), sans être totalement convaincu à la fois de sa réactivité et de la qualité graphique de son interface. Mais avec feedly, tout change ! Je m’étonne même qu’il ne soit pas plus populaire (Mozilla indique moins de 60.000 téléchargement sur son site à cette heure), alors que sa nouveauté et ses qualités ont été bien repérées par quelques geeks de haut vol à sa sortie.

Feedly, c’est tout Google Reader (ou presque) mais en mieux : plus agréable, plus pratique, plus réactif, mais surtout avec toute une flopée de nouvelles fonctionnalités réellement bluffantes. Feedly, c’est tout Google Reader, car c’est en fait une sorte d’interface graphique perfectionnée d’accès à Google Reader. Ça ne remplace pas, ça s’ajoute par dessus, jusqu’à rendre Google Reader invisible (tant mieux, il est laid 😛 ), mais le laissant totalement opérationnel en toile de fond. Et ça m’ouvre de véritables nouveaux horizons de navigation et de partage.

Enfin le journal dont je suis le rédacteur en chef !

Feedly est un module complémentaire du navigateur Firefox, que l’on synchronise à l’installation avec son compte Google Reader… et on n’a plus besoin de jamais revenir à Google Reader ensuite (enfin presque).

Premier choc : l’interface graphique. Non seulement elle est soignée, mais son parti-pris est déroutant par rapport à tout ce que j’ai pu essayer auparavant : feedly propose par défaut de vous présenter une sélection des derniers articles publiés dans vos flux… sous la forme d’une page magazine illustrée (avec extractions des images illustrant les billets). Feedly effectue cette sélection sur des critères que j’ignore mais qui sont manifestement personnalisés (je ne sais s’il analyse mes préférences de lectures ou de partage – enfin celles qu’il est allé chercher chez Google Reader -, mais il le fait plutôt bien).

C’est, en tout cas, un beau pas supplémentaire au niveau graphique et ergonomique vers le journal entièrement personnalisé, dont je suis le rédacteur en chef 2.0.

Feedly me propose d’autres formes de visualisation de mes flux que cette page “magazine” (mode “cover”), permettant des options de navigation différentes, allant du très classique mode chronologique en liste (mode “latest”), à des options très efficaces de pré-selection automatisée et personnalisée parmi les préférés qu’ils a reconnus (mode “digest”), en extrayant automatiquement des flux au passage une sélection des vidéos et des photos qu’ils contiennent). Feedly permet aussi des consultations affinées, par groupe de flux ou par source..

Facebook, Friendfeed, Twitter, Delicious… Comment être partout à la fois

A la lecture de chaque billet (avec plusieurs formats de visualisation plus ou moins détaillés), feedly propose, comme Google Reader de “partager” d’un clic (avec ou sans commentaire joint) dans sa liste de partage Google Reader, mais aussi directement avec ses comptes Twitter, Facebook, Friendfeed et Delicious…

Et il ne fait pas que ça ! Pour un certain nombre de plateformes de blog, feedly sait aussi lire les commentaires du billet (même si l’on n’est pas abonné au flux RSS des commentaires du billet), ainsi que les commentaires éventuels de ce billet sur Digg, ainsi que les commentaires éventuels de vos amis sur Friendfeed, lequel les reprend aussi, éventuellement, de leurs propres comptes Facebook, Delicious et Twitter… En vous permettant de commenter directement à votre tour pour votre communauté Friendfeed, Facebook… Tout en suivant en même temps ce qui se gazouille sur votre fil Twitter dans un widget embarqué sur le côté ! Vous êtes partout à la fois sans quitter la même page !

Et vous êtes même ailleurs, puisque, pour chaque source ou billet, feedly vous signale les autres utilisateurs de Google Reader recommandant le plus cette même source (ainsi que leurs propres sources de prédilection), en vous offrant la possibilité d’ajouter leur sélection d’un clic à vos flux. Merci au passage aux “Top recommanders” de novövision (Bibliobsession, c0wb0yz et paul antoine m. 😉 ) (Feedly vous suggère même une petite sélection de sites qui pourraient vous intéresser, en relation avec la thématique d’un flux ou d’un billet, mais là, ça ne m’a pas encore vraiment convaincu d’une réelle pertinence. Noter aussi qu’un module vous tient informé des requêtes en vogue sur Twitter en ce moment (bien entendu, ça cause en anglais).)].

Manque juste la traduction automatique

Voilà pour les fonctionnaliltés que j’ai identifiées pour le moment dans ce véritable petit bijou comme je n’en avais pas trouvé depuis longtemps. Il y en a peut-être d’autres qui me restent à découvrir… (j’ai pas encore cherché comment ça fonctionnait avec Flickr – car il le fait aussi !)… 🙂

Un seul regret, la seule fonction vraiment très intéressante de Google Reader que je ne retrouve par sur feedly : la navigation dans les flux en mode “traduction automatisée”, qui, malgré les insuffisances de la traduction automatique de Google, est d’un incontestable confort pour ceux qui ne lisent pas tout à fait fluently toutes les langues de la Terre… Pour cela, il faut tout de même retourner de temps en temps sur Google Reader. Je sens déjà que ça me sera pénible. 🙂

Encore quelques doublons et une “fuite” de tags

Je crois bien en tout cas que j’ai trouvé ma nouvelle plateforme web personnelle à tout faire, à partir de laquelle je vais pouvoir réorganiser la tuyauterie de ma revue web, qui est un peu perturbée “à la sortie” par ces expérimentations : le croisement de tous les services que j’expérimente en même temps crée quelques effets de boucle, ou de “larsen”, dans la diffusion des liens, notamment sur mes fils Twitter, Friendfeed et Delicious… Pardon. 😉

Autre problème non réglé, j’ai une petite fuite dans le dispositif : mes tags se perdent actuellement quelque part, et n’arrivent pas jusqu’à Delicious et Aaaliens… Je cherche l’origine de la fuite… Je vous tiens au courant.

—-

Complément (23h00) :

Grâce à [c0wb0yz dans mon feedly, je découvre que vendredi Farhad Manjoo, le chroniqueur techno de Slate.com, faisait part de ses états d’âmes avec l’avalanche de flux RSS à suivre et de sa langueur face au “terne” Google Reader :

Farhad Manjoo, Slate.com (en anglais) : Kill Your RSS Reader (and use my amazing system for browsing the Web).

Son conseil : tuer son lecteur RSS, et opter pour sa propre méthode perso, qui consiste à revenir à un système plus simple de signets classés dans de simples dossiers (à regarder tous les matins, une fois par semaine, de temps en temps…).

—-

25 Comments

  1. As-tu d’autres modules de lecture RSS activés sur Firefox en ce moment ? Je les ai tous désinstallés avant d’installer feedly…

  2. J’utilise Feedly depuis plus d’un mois maintenant, à la suite d’un post de blog qui parlait du successeur de Netvibes (que j’utilisais à fond avant).

    Après un mois, j’adhère à tout ce que tu racontes mais je crois que je ne retrouve pas un point essentiel de Netvibes, qui est la hiérarchisation de l’info. Dans mes pages Netvibes, les “blocs” ont des places qui ne doivent rien au hasard, les importants en haut, les réguliers, les périphériques à droite, etc. Et mine de rien, j’ai l’impression que cette organisation “spatiale” de l’info me rendait plus efficace que le rendu linéaire de Feedly.

    Donc du coup, là, j’hésite à revenir à Netvibes (mais me passer des petits plus de Feedly comme la sélection auto, le twit direct, le partage, etc) sera difficile.

  3. Héhé, merci du clin d’oeil ! Je suis un vrai fan : http://www.c0wb0yz.com/tagged/narvic

    Pour Feedly, en early adopter compulsif, j’ai testé mais la présentation format magazine ne me convient pas. Je trouve la “list view” de Google Reader plus pratique pour scanner les +1000 items que je reçois chaque jour.

  4. Suite au conseil de ce billet je suis allé tester Feedly et je dois dire que c’est très beau!

    Je pensais que Google reader ne pouvait pas être dépassé (je suis peut-être trop google-maniac…) mais Feedly prouve agréablement le contraire. Très simple d’utilisation, permet de suivre les nombreux flux que j’ai!

    Merci beaucoup de nous faire connaître les coulisses de la plomberie de novovision, je l’assure, c’est utile pour tout le monde!

  5. @ Pierre

    – Sur Delicious :

    Sous chaque titre de billet dans feedly : une ligne de liens vers twitter, email, GReader, facebook, del.icio.us, friendfeed

    – Sur Disqus :

    Puisque Fiendfeed reprend aussi les commentaires Disqus, a priori on doit les retrouver aussi sur feedly, mais je ne suis pas encore tombé sur un exemple. J’étudie la question Disqus+Spip2 (je n’ai pas trouvé de mention de quelqu’un qui ait tenté les deux jusque-là, car Spip2 est encore récent)…

    @ Pierre et c0wb0yz

    L’organisation de mes groupes de flux est très structurée, et la structure est la même pour moi depuis longtemps à travers tous les outils utilisés (Vienna, GReader, feedly, et tous les autres agrégateurs que j’ai testés). Je vais directement “d’instinct” vers ceux qui m’intéresse le plus. feedly reconnait d’ailleurs très bien les flux qui m’intéresse et son menu de navigation “Featured sources” en mode “digest” me mène directement à l’essentiel du jour de manière très pertinente pour moi (les noms de groupes ont été convertis en tags dans Google Reader et feedly les reprend bien).

    Ensuite, la barre de navigation du haut (en noir) me permet d’accéder directement aux catégories dans l’ordre que je souhaite (en me précisant bien s’il y a du neuf ou pas).

    A l’usage, cette navigation est pour moi bien plus rapide qu’avec GReader (j’ai environs 500 flux classés dans 25 catégories : avec Vienna je pouvais organiser également en groupes de catégories : je n’ai pas trouvé d’autre lecteur qui le permette).

    Sur les fonctionnalités : c’est bluffant de retrouver autant d’information/commentaires tirées de sources aussi variées sur le web et agrégées sous un billet qu’on lit (surtout provenant depuis ceux qui centralisent leurs flux sur Friendfeed) et de pouvoir à son tour répondre et les commenter depuis feedly. Je n’avais pas vu jusqu’ici quelque chose qui faisait ça.

  6. Assez d’accord avec (merdum je sais plus l’écriture des commentaires ne se fait pas sur la même page), la présentation mag ne me va pas. Notamment parce que je suis très agnostique dans ma lecture de flux, tout simplement parce que j’en suis très peu.

    Je dois être abonné à une petite centaine de flux qui ne sont maintenant plus que des requêtes ou des personnes (notamment vos delicious ^^). Suivre un blog en particulier ne répond plus à mes besoins de revue de presse.

    Il en reste bien quelques uns, mais ce ne sont pas des blogs pour le boulot, ce sont plutot des blogs loisirs comme l’actu en patate ou blogapart.info.

    Bref, d’un côté je suis des thèmes, m’en fout de la source, ce qui m’intéresse c’est ce qui est raconté ; et d’un autre côté je suis quelques blogs pour des raisons de plaisir de lecture.

    Tout ça pour dire que Google Reader me va bien ^^

  7. Bonjour. Je suis l’un des fondateurs de feedly. Merci beaucoup pour ce billet (et les commentaires).

    La traduction est une feature sur laquelle nous travaillons

    Un conseil pour les nouveaux utilisateurs: vous pouvez amerliorer les recommendations et la navigation en allant dans le dashboard (http://www.feedly.com/home#dashboard) et and cliquant sur la petite etoile a cote de vos flux favoris (ce que vous voulez absolument lire).

    Si vous avez plus de suggestions, nous sommes toujours a l’ecoute, soit ici, soit @feedly sur twitter, soit getsatisfaction/feedly.

    Narvic, si tu es en visite dans la region de San Francisco, n’hesite pas a me contacter. Ca me ferait plaisir de te rencontrer en personne.

    Edwin
    [email protected]. @edwk

  8. il y a aussi le moteur de recherche interne/externe
    Et aussi les raccourcis : essayer gg 🙂

    je ne parlerais pas du mini feedly sur les pages de moteurs de recherche et sur les sites courants. ^_^

    il ne manque qu’une chose: la possibilité de switcher d’un compte twitter à un autre….comme avec seesmic desktop par exemple
    (Vivement que l’on puisse seesmic-er un commentaire vidéo à partir de Feedly)

  9. @Narvic: sur pf.com, tu as un exemple de Spip2 avec commentaires par Disqus.

    Sur Delicious, oui tu l’as DANS Feedly mais pas dans le petit bidule qui apparait quand tu surfes hors de Feedly, c’est là qu’il me serait utile, où alors quand je “note” un article, qu’il soit exporté vers mon Delicious…

    Ah on a de ces problèmes, j’vous jure…

    PS: et pour les vrais geeks, testez Ubiquity avec Feedly…

  10. @ Edwin

    Merci de passer par là et chapô pour votre bébé qui me semble vraiment innovant. 😉

    Une remarque/suggestion : comme Pierre, en commentaire, ci-dessus, j’aimerais pouvoir classer l’ordre des catégories et j’ai un peu de mal à le faire (j’y arrive en partie sur le dashboard en glissé-déposé, mais pas complètement, et ça ne se répercute pas complètement non plus dans la colonne de droite en mode “digest”). Comment faire ?

    @ Cédric

    feedly, c’est très bien aussi avec peu de flux à suivre, et c’est bien moins tristounet que Google Reader. 😛 Surtout, ça donne plein d’infos sur les conversations en cours si on le couple avec Friendfeed : à mon avis, c’est là que ça donne une expérience vraiment nouvelle…

  11. @ Pierre

    Pour l’export automatique vers Delicious, j’utilise Publish2 comme plateforme intermédiaire “derrière” GReader/feedly : mais il faut pour ça que le billet ait été “ramené” dans feedly et partagé. Ensuite Publish2 convertit automatiquement l’annotation en commentaire Delicious, sauf les tags, qui se perdent au passage 🙁

    Sur Spip2/diskus, je vais aller voir ça. 😉

  12. Tout pareil ! Tu comprends mon désarroi… 🙂 Demande à ton nouveau pote ci-dessous de régler ça stp. 🙂

  13. Narvic m’a convaincu : je donne une 2e chance à feedly. J’ai opté pour l’affichage “Titles only” qui me sied mieux. L’outil est séduisant, je le reconnais. Dommage que lorsque l’on marque des éléments comme lus, il faille appuyer sur refresh pour les faire disparaitre définitivement.

  14. eh, Narvic, j’ai à peine installé feedly suite à votre billet qu’il est déjà en train d’importer tous mes flux Netvibes sans que j’aie rien à faire !

    merci, en tout cas, parce que c’est point stratégique de toutes nos veilles et Netvibes est bien lent… mais de mon côté l’important de Netvibes c’est pouvoir gérer quasi automatiquement ma page publique “univers” depuis la page privée, et que j’ai besoin de cette page univers, largement aussi consultée que ma page liens fixes

    avec tout ça, (Firebug, Zotero, twitterfox) Firefox devient plus en plus une machine spécifique à soi tout seul – encore une autre évolution considérable de notre rapport à nos bécanes et au réseau…

    F

  15. @ c0wb0yz

    Pour les faire disparaitre tout de suite après lecture : il y a un petit bouton avec une croix, à côté du titre du billet, qui fait ça de manière très jolie. 😉

  16. Feedly offer une liste de racourcis clavier (similaire a Google Reader). Appuyer sur la touche ? dans feedly pour la liste detaillee

  17. Bonjour Frederic. Nous sommes en train de reflechir a la notion de page public. En attendant, quand tu “share/recommend” un article dans feedly, il est aussi partage dans Google Reader qui offre un flux RSS public the article partages (qui peut etre ajoute a une blog widget ou friendfeed ou twitter, etc..). As-tu un lien vers ta page public netvibes?

  18. Pour changer l’ordre des categories, essayer de “drag and dropper” directement dans la bar de navigation (la bar noire tout en haut). Cela devrait re-order a la fois dans la barre et dans le digest. Est-ce que j’ai bien compris ta question? (essaye de reloader la page si le module de droite du digest ne se rafraichit pas en temp reel).

  19. Pourquoi ne pas ajouter un petit “shift+a” pour “mark all as read” comme sous Google Reader? Ca serait tellement pratique.

Comments are closed.