revue web

Les blogs sont-ils solubles dans l’économie de marché ? [tomroud]Via

Via : A l’heure du “Pepsigate”, quel avenir pour les blogs de science ? — tomroud.com.

L’une des plus importantes communautés américaines de blogueurs scientifiques est menacée de dislocation par ce que l’on appelle déjà le “Pepsigate”, nous raconte tomroud : ces blogueurs prestigieux sont en réalité hébergés par une entreprise de médias privée, en quête de rentabilisation, et qui a ouvert sa plate-forme à un blog commercial sponsorisé par Pespi. Ça suscite la colère de ces blogueurs qui voient dans ce mélange des genres entre science et commerce une entorse à l’éthique. Le média en question répond qu’il doit bien financer le service qu’il offre à ces blogueurs…

tomroud médite sur la portée de cette affaire pour les blogs de sciences en général, mais on peut très largement, à mon avis, étendre la réflexion à bien d’autres blogosphères… Même lorsqu’ils sont de réels succès d’audience (ce qui est le cas des SciencesBlogs aux USA), les blogs “de contenu” sont-ils “rentabilisables” ?

Tomroud :

“La raison profonde du divorce entre ScienceBlogs et ses blogueurs semble davantage venir de la structure même de l’organisation, dans laquelle un groupe de media essaie de tirer profit du travail souvent bénévole de blogueurs passionnés sans tenir nécessairement compte de leur avis. On devine en creux en lisant les différents billets outrés de Sciblings que les choses n’allaient pas pour le mieux depuis quelques temps, les ingénieurs de ScienceBlogs semblant plus préoccupés par le moteur d’affichage de la publicité que par l’amélioration technique de la plate-forme pour les fournisseurs de contenus. Posons alors la question : n’est-ce pas tout simplement que la science en général et le blog de science en particulier n’est pas de façon encore plus évidente que la plupart des media online impossible à “rentabiliser” ? Si ScienceBlogs, avec ses 4 millions de visiteurs uniques par mois, sa langue universelle, ses 90 blogueurs dont la plupart sont bénévoles n’y est pas arrivé, qui d’autre le pourra ?”

5 Comments

Comments are closed.