sur le web

Lepost/Le Monde : le choc des cultures

Quand les lecteurs du monde.fr débarquent sur lepost.fr et disent leur effroi de ce qu’il y découvrent…

Un passionnant échange de commentaires, repéré par Vicastel sur lespost.fr, témoigne d’un véritable choc des cultures entre les lecteurs du monde.fr et ceux du post.fr aux profils bien différents (les deux publications sont éditées par Le Monde Interactif, filiale du Monde et de Lagardère)…

Les titres principaux du site lepost.fr figurent désormais sur la page d’accueil du site lemonde.fr (depuis quelques semaines seulement) et attirent vers le site d'”information/conversation 2.0″, destinés aux adolescents, le lectorat plus “classique”, et un tantinet plus âgé, du site du quotidien du soir…

L’objet de l’article est une vidéo d’une interview de Bernard Kouchner, sur France 24, dont le plus intéressant, parait-il, ne figurerait justement pas sur les images…

Une belle tirade après 13h34, une petite resucées à 16h29… Vicastel a compilé les meilleurs morceaux…

L’oscar est décerné à Charles Bourget à 13h24 :

(noir)“Je suis effrayé par le concept de ce type de média. la logique du pseudo , des “informations” au conditionnel données par tout le monde, des réactions insensées, gratuites, sous prétexte de liberté d’expression.

(noir)Je n’ose pas imaginer les dégâts que peut causer cette nouvelle forme de journalisme.

(noir)Le lien en une du monde.fr vers le post.fr amplifie encore la confusion sur la valeur de l’information.

(noir)J’ai 3 jeunes enfants, j’espère que les professeurs et nous les parents sommes armés pour éduquer à l’esprit critique car les dégâts seront considérables.

(noir)Nous construisons une génération de la défiance, de la délation, de la rumeur et de la calomnie.”

(/noir)

Mention spéciale à Marie24 à 16h29 :

(noir)“Il faut venir sur ce genre de site avec lucidité, mais cela est nécessaire pour appréhender la vraie nature et la complexité d’une société. Il ne faut pas se voiler la face même si les Posteurs représentent une petite portion de la société qui éprouve le besoin et a les moyens de s’exprimer. (…)”

(/noir)

Pour comparaison, quelque réactions de “posteurs” :

Metoyou à 12h01 :

(noir)“il en tient une “couche” et pique une crise de “nerfs” … c’est Kouchner ^^ “

(/noir)

claude57 à 23h10 :

(noir)“ce tocard n a qua avaler des couleuvre

(noir)honte a lui

(noir)comment fait il pour ce regarder dans une glace”

(/noir)

t’as fumé quoi à 22h32 :

(noir)“non mais tu dis n’importe quoi !

(noir)t’as fumé quoi?

(/noir)

Choc des cultures et diversité des commentosphères… :o)

5 Comments

  1. Merci du signalement, qui vérifie la pertinence d’analyser les effets de réception via les commentaires!

  2. Je n’ose pas imaginer les dégâts que peut causer cette nouvelle forme de journalisme.

    Ce qui est effrayant pour moi, c’est que ce lecteur du Monde ne se rend pas compte que le public pour ce genre de journalisme existe depuis longtemps et que, sous certains aspects, ce journalisme existe depuis longtemps. Le contenu d’entrevue ou de choc est-il fondamentalement différent de celui du post?

    Le choc des cultures n’est pas uniquement un choc le Monde/Lepost, c’est, quitte à utiliser du vocabulaire marxiste, un choc de classe. Les gens qui lisent le Monde ne sont pas les même que ceux qui lisent Entrevue (en général).
    Ce qui se passe ici est que les lecteurs de Monde font connaissance avec une frange de la population qu’ils ne connaissent pas (et qui est nettement plus importante de ce qu’ils imaginent).

    Malheureusement, ce choc fait mauvaise presse à Internet, les lecteurs du Monde se mettent à penser que c’est un scandale que l’on puisse dire tout et n’importe quoi sur le net et à penser à vouloir controler ce média… (ok là je suis un peu parano, mais lien il peut y avoir)

  3. Cela me rappelle le choc lors du premier Loft. Il y avait eu alors une collision dans les forums consacrés à la télévision : tout un public nouveau avait débarqué en masse et semé un joyeux désordre (pas d’orthographe, beaucoup d’éructations ou d’invectives ou d’encouragements à la cheerleauder). Ceux qui avaient l’habitude de parler de Sacrée soirée ou des Chiffres et des lettres avaient soudain pris un coup de vieux, en une journée. Le choc avait été similaire dans la presse où on découvrait d’un coup une espèce nouvelle : les jeunes qui n’ont pas fait l’objet d’une enquête pseudo-sociologique du Parisien ou du Nouvel Obs. Pourtant, il aurait suffi d’écouter quelques minutes de libre antenne à la radio ou d’observer réellement les mêmes jeunes, sans jugement et sans conseil pour se rendre compte que ce n’étaient pas des Martiens.

    Mais dans ce cas, il s’agissait d’une irruption sauvage dans un monde que l’on croyait bien réglé (il est redevenu plus régulier et plus codifié depuis). Alors qu’ici, on a l’entrée du civilisé (blanc, bourgeois, bien pensant) dans le monde des sauvages comme s’il avait affaire à une tribu africaine cannibale ou amazonienne réductrice de crânes ou des Indiens en train de faire la danse du scalp. Pourtant les deux mondes se cotoient et s’ignorent, dans les kiosques à journaux, sur la bande FM ou les chaînes de télévision. Mais tant que ce n’est pas lié, il n’y a rien de grave et on peut croire que cela se passe dans un autre monde.

  4. Il faut de tout pour faire un monde.
    Les soit-disantes élites du Monde ne font plus le monde, cela fait peur à certains…

    Vite préparons les filtres à gros mots et à “mauvaises idées”!

    En tout cas, plus sérieusement, je pense que le débat démocratique est plus important sur LePost. Après, que les gens ne se repaissent que de news dans l’esprit du Sun, ce n’est pas étonnant, il ne tiens qu’à nous de poster ce qui nous intéresse vraiment…

    Dans le genre dichotomie qui a fait ses preuves, on peut citer les mondes sublunaires et supralunaires d’Aristote. Le Monde change parce que LePost nait et s’impose. Et LePost évolue parce que Le Monde influe sur LePost…

Comments are closed.