sur le web

lemonde sans Le Monde

Les personnels du Monde sont en grève. Le journal ne paraîtra pas aujourd’hui dans les kiosques. Et sur le web ?

Réunis en assemblée générale, les personnels du Monde Interactif (filiale du Monde éditant son site web) ont voté une motion dans laquelle ils “expriment leur solidarité à leurs collègues du groupe” :

(noir)(Les personnels du Monde Interactif) s’opposeront à la publication sur Le Monde.fr (www.lemonde.fr) d’articles en provenance du journal le lundi 14 avril.

(/noir)

Aujourd’hui, donc, le monde.fr est fait sans Le Monde…

Un commentateur du site a l’ironie grinçante :

(noir)Et quant au Monde.fr, qui refusera aujourd’hui les articles du Monde, il pourra démontrer clairement son intérêt propre, s’il existe!

(/noir)

Dans la pratique ? Archives des articles des jours derniers, toujours en ligne, et dépêches d’agence réactualisées. Les internautes verront-ils la différence ? C’est peu probable. Le site verra-t-il son trafic chuter ? J’en doute… lemonde.fr prouverait par-là qu’il peut vivre sans Le Monde ? A voir !

Le site n’est aujourd’hui qu’un robinet à dépêches (qui sont reprises par des centaines d’autres sites par ailleurs) avec l’accès à quelques jours d’archives du Monde (avant qu’elles ne deviennent payantes) et des commentaires… Une sorte de Yahoo! Actualité, avec la marque Le Monde apposée dessus et une communauté de lecteurs et de commentateurs qui lui est attachée… Est-ce viable ? Pourquoi pas ?

Sur le long terme, si lemonde ne publiait plus le contenu du Monde (simple hypothèse de réflexion !), la différence finirait par se voir. Ce serait un appauvrissement manifeste du contenu du site et de son originalité, bref de sa qualité. Mais il n’est pas dit que le site ne survivrait pas… Cette réflexion me laisse songeur…