sur le web

Le ciblage marketing sur le net dans le collimateur de l’Europe

Selon Emmanuel Schwartzenberg, sur Electron Libre, un nouvelle directive européenne préparée actuellement par Bruxelles pourrait causer bien du souci à Google, Yahoo! et Facebook, et à tous les sites ou services Web 2.0 dont l’activité est liée au profilage marketing des internautes.

“La nouvelle directive européenne sur les données personnelles peut contraindre les moteurs de recherche comme les réseaux associatifs à changer de modèle économique” n’hésite pas à avancer le journaliste :

(noir)Elaboré début mai, par le Groupe 29, l’émanation des CNIL européens qui disposent dans chaque pays de l’Union européenne d’un pouvoir de coercition, le texte sera adopté à l’automne sous la présidence française. (…)

(noir)La rédaction actuelle prévoit de restreindre considérablement la marge de manœuvre d’un Google ou d’un Yahoo ! puisque les cookies ou les données “flashs” que les moteurs implémentent à l’intérieur même des ordinateurs ne pourront plus l’être sauf autorisation des utilisateurs. Ce qui interdira à ces moteurs d’optimiser les préférences ou les liens sponsorisés à partir des IP (adresses Internet attribuées à connexion).
Le texte est particulièrement restrictif car même les logs de requêtes tout comme les adresses IP sont considérés comme des adresses personnelles alors qu’ils sont simplement nécessaires pour identifier l’utilisateur. (…)

(noir)Par ailleurs, n’importe quelle donnée devra être retirée à partir du moment où l’utilisateur en fera la demande. Enfin, les moteurs, les portails comme les réseaux associatifs n’en ont pas fini avec ces dispositifs de contrôle puisqu’ils vont avoir l’obligation de fournir à l’utilisateur toutes les données personnelles qu’ils ont recueillies sur lui. (…)

(noir)Parachevant son oeuvre, le Groupe 29 demande que le délai de conservation des archives, actuellement fixé à 18 mois, soit ramené à 6 mois. Ce qui entraîne, passé ce délai, la suppression automatique des requêtes, adresses IP, et logs.

(/noir)

Si cette directive voit le jour, et selon ces termes, c’est tout un modèle économique du Web 2.0 qui sera en effet à revoir…