le grenier

La guerre électronique a commencé

“Deux banques, des journaux, de nombreux sites gouvernementaux ou de partis politiques : les dégâts sont lourds en Estonie depuis le début de la cyber-guerre que se livrent Tallin et Moscou” nous apprend le Figaro. Des hordes de pirates russes et estoniens se livreraient, depuis le 27 avril dernier, à des attaques “grâce à des bataillons d’ordinateurs privés infectés au préalable par des virus”, à la suite d’un conflit qui oppose les deux Etats au sujet… d’un monument à la gloire de l’armée rouge !
“La dernière cyber-guerre de cette ampleur remonte, selon le Figaro, à la guerre du Liban” entre Israël et le Hezbollah.