sur le web

Journalisme en péril

Les journalistes ne sont pas les seuls à s’inquiéter de leur avenir. L’enseignant et chercheur en pédagogie Bruno Devauchelle s’interroge sur son blog sur un “journalisme en péril”.

(noir)Le développement de l’expression sur le web ainsi que l’évolution de l’image et de la réputation des grands médias de masses dans l’opinion semblent être à la base d’une remise en cause des journalistes et de la médiation de l’information dans notre société.

(/noir)

(noir)Or il semble que l’on en soit à un seuil de rupture :

(noir)• La seule bonne information est celle que je donne

(noir)• Toute information issue d’un média centralisé est par essence suspecte

(noir)• Il faut empêcher les intérmédiaires de de travailler si l’on veut maîtriser l’information

(noir)• Aucune discussion n’est possible, toute parole différente étant suspectée

(noir)Comment dès lors éduquer à l’information dans un tel contexte de suspicion, de doute, de peur de manipulation. La nécessité d’un retour à la rigueur informationnelle est essentielle.

(/noir)