le grenier

Internet, média de l’au-delà

J’apprends, via le Cabinet de subversion, que Pierre Bourdieu vient d’ouvrir un blog.
Après François Mitterrand, qui se taille un joli succès d’audience sur un blog où il prend chaque jour, inlassablement, la défense de Ségolène Royal, voilà la donc le sociologue de gauche qui revient lui répondre.

On se souvient d’un premier retour d’entre les morts de Bourdieu, durant la campagne électorale, avec la diffusion posthume sur internet d’une vidéo dans lequel il estimait que Ségolène Royal était “de droite”. Il va pouvoir nous en dire plus…

Quoiqu’il en soit, Pierre Bourdieu consacre son premier billet à internet : “Lorsque je suis mort, Internet en était à ses balbutiements.”

Appelant à une “réappropriation” d’internet, le sociologue indique : “Loin d’être le “formidable outil d’émancipation” que promettaient les prophètes hallucinés du “world wide web”, la prise de parole sur le réseau présente néanmoins l’intérêt, dans la limite où des procédures de relais et de légitimations sont mises en route, de contourner les sources de paroles légitimées et légitimantes et d’offrir la possibilité pour les dominés de saisir une autre parole, d’entendre d’autres mises en scène du monde social, de lire d’autres façons d’informer et de constituer le réel. “

Tout le “style Bourdieu” y est 😉

A lire également, l’ amusant commentaire, sur son blog, d’un étudiant en sociologie,à propos de cette mode des résurrections.