sur le web

Internet déclasse les directeurs de l’opinion

Tristant Mendès France, sur son egoblog, met en ligne quelques extraits sonores intéressants des interventions de Jacques Julliard et Régis Debray à une récente table ronde à la Sorbonne sur la démocratie d’opinion…

Transcription de quelques extraits, pour vous donner envie :

Jacques Julliard :

(noir)“Notre pratique démocratique est modifiée par les médias interactifs, les sondages, internet, et le développement fulgurant des blogs.”

(/noir)

Régis Debray :

(noir)“Il y a aujourd’hui quelque chose de nouveau, une mise à l’horizontale des autorités. Il y a une mise à niveau des célébrités et une mise à niveau des crédibilités.”

(/noir)

(noir)“C’est une règle : chaque médium court-circuite la classe médiatique issue du médium précédent. On l’a vu avec l’apparition de l’imprimerie, qui a mis la Bible à la portée de tous, et donc : tous prêtres ! C’est les Protestants… Et donc déclassement du clergé catholique, de l’autorité spirituelle établie. Comme dit Victor Hugo : après le pape, le papier.

(noir)Et aujourd’hui avec l’internet, c’est pas : tous prêtres, c’est : tous journalistes. C’est un changement considérable. Ça veut dire un déclassement, une perte d’autorité de ceux que je me permettrais d’appeler les directeurs de l’opinion.”

(/noir)

3 Comments

  1. intéressant ce que dit Debray: “c’est pas : tous prêtres, c’est : tous journalistes”.
    Comme si on assistait à une nouvelle sécularisation. Est-ce la fonction de médiateur du journaliste qui est attaquée? (je ne suis pas sûr qu’il ait totalement raison sur ce point).

    “mise à niveau” _ ce qui est certain, c’est que le changement de modèle économique bouleverse tout. Puisque l’information est moins chère à produire et à diffuser, les célébrité, les autorités sont plus éclatées, et de moins grande valeur: micro célébrités, autorités hyperspécialisées ou hyperlocales. “Il y a une mise à niveau des célébrités et une mise à niveau des crédibilités”.

  2. @ eric

    Les prêtres eux aussi se prétendaient médiateurs ! Médiateurs avec l’au-delà… 😉

    Y a-t-il encore besoin de médiateurs, quand internet connecte tout le monde avec tout le monde ?

  3. Y a-t-il encore besoin de médiateurs, quand internet connecte tout le monde avec tout le monde ?

    Oui, justement! Parce que, moi, je ne veux pas être connecté avec tout le monde: ceux qui font de la propagande, de la pub, ne me veulent pas du bien. Et ils pullulent sur le net.

    Donc, on a encore besoin de médiateurs “de bonne foi” pour nous éclairer. Dire le contraire, ça porte un nom: démagogie.

Comments are closed.