sur le web

Internautes malveillants VS entrepreneur négligent

Via Embruns, on vous en parlait ici récemment, et il y a du nouveau aujourd’hui , sur O1.net :

(noir)Les clients du site Entreparticuliers.com l’ont échappé belle. Pendant plusieurs mois, leur numéro de carte bancaire était à la merci des pirates. Le service de petites annonces immobilières était en effet victime d’une faille informatique qui permettait d’accéder aux données bancaires de ses clients, y compris au fameux cryptogramme, ce code à trois chiffres inscrit à l’arrière des cartes bancaires et indispensable pour réaliser un achat en ligne.
Alerté par 01net., le site a colmaté la brèche hier, lundi 7 avril, en fin de matinée. Pour l’heure, aucune exploitation frauduleuse n’a été signalée, mais les clients du service sont invités à surveiller de près toute transaction anormale sur leur compte en banque.

(/noir)

On rappellera qu’avant de reconnaître sa (grave) négligence (et de la réparer, semble-t-il), le site entreparticuliers.com avait d’abord menacé des pires turpitudes judiciaires les internautes prétendus “malveillants” qui avaient tenté de l’alerter sans succès.

On relève également (O1.net) :

(noir)Une attitude un peu légère quand on sait que les responsables de la société risquent une peine de 5 ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende pour ne pas avoir pris toutes les précautions afin de protéger les données de leurs clients. C’est le tarif prévu par l’article 34 de la Loi informatique et libertés. Les pirates, eux, risquent 5 ans d’emprisonnement et 382 000 euros d’amende.

(/noir)