sur le web

Insolite : comment Lepost met de la pub dans GoogleNews !

Le moteur de recherche d’actualité GoogleNews est un service proposé gratuitement, et jusqu’à maintenant, sans publicité par Google. Un blogueur “invité” du post.fr, plus malin que les autres, a trouvé aujourd’hui le moyen d’en mettre quand même !

Une anecdote du jour qui jette un éclairage intéressant sur la manière dont l’information est “produite” sur lepost.fr et comment elle est reprise par GoogleNews dans la plus grande confusion…

Voilà comment s’affiche, à cette heure (vendredi 25 juillet 2008, à 10h30), la reprise d’un billet publié sur lepost.fr dans GoogleNews :

L’irruption du logo de la banque HSBC fait un peu tache. 😉

Mais comment est-ce possible ? Remontons à la source, sur le post.fr…

Tout s’explique : le blogueur “invité” Tian (sa “page” sur lepost.fr) reprend un article du parisien.fr – la source est citée avec un lien direct. L’article est reformulé en plus simple, en supprimant des trucs obscurs comme “mode opératoire” ou “déférée au parquet”… On rajoute deux illustrations : un bout de carte géographique issu de Google Maps et… le logo de la banque HSBC (ben oui, le braquage a eu lieu dans une succursale de cette banque) !

Le tour est joué : voilà un “article” pour le post.fr réalisé en trois minutes (“info brute” précise même un petit logo apposé par le site !!) par repompage complet. Et voilà lepost.fr référencé sans peine par GoogleNews sur ce sujet.

L’arrivée de la pub HSBC dans GoogleNews… une simple péripétie !

J’en tire deux conclusions :
– l’apport du post.fr sur cette nouvelle : repompage et reformulation par un utilisateur. Ça fait de l’information pas chère en effet. Avec de petits risques de dérapage toutefois : que vient faire cette publicité à l’intérieur même d’un article ?
– la confusion règne sur GoogleNews, qui reprend automatiquement et sans aucun discernement un billet de blogueur dans son fil d’information générale (allègrement mélangé avec l’information qualifiée par des professionnels).

Et une question subsidiaire :
– Si le blogueur avait mis un dessin de Mickey, il serait passé de la même manière ?

3 Comments

  1. “Si le blogueur avait mis un dessin de Mickey, il serait passé de la même manière ?”

    Oui surement,
    On pourrait même imaginer, vu que sur la version us des vidéos sont mélangés à des articles textes, de voir inséré des vidéos publicitaires pirates un jour.

    Mais bon, Google est tellement populaire que ce n’est pas la première fois que ce qu’il faut bien appeler des spammers ou des tricheurs abusent des systèmes Google.

    Alors faut voir si cela fait école ou non. Si cela à tendance à se propager, bah, Google trouvera un moyen de sabrer ce genre de comportement.

    Une excellente référence, pour comprendre les contraintes de Google est “La révolution Google” de John Batelle, où plusieurs cas de prises en défaut des règles Google sont analysés par un auteur (une fois n’est pas coutume) qui ne passe pas outre la compréhension du contexte technologique. Très intéressant car il montre dans quel cas la surréaction de Google a complètement ravagé le business de personnes honnêtes, victimes en fait indirectes de comportement de tricheurs.

    Que LePost fasse sa petite triche facile en loucedé, ou son petit spam publicitaire, n’inquiètera ni ne surprendra grand monde. Cela les classe d’ailleurs définitivement dans la catégorie des “pollueurs du Web.”

    Cependant, c’est encore de la publicité non ciblée, “old school”, donc je doute que cela soit efficace, pire même, comme c’est assimilable par un utilisateur internet à du spam, ou un écran publicitaire “non-justifié” je crains que cela n’endommage plus la marque HSBC qu’autre chose.

  2. PS : A noter sur la saisie d’écran de l’article, qu’en dessous la “publicité” HSBC, une autre image montrant le derrière d’un véhicule de police, est tout aussi dérangeante, car elle n’apporte aucun élément supplémentaire à la compréhension de l’information.

    Beaucoup de ses images prétextes encombrent déjà et depuis longtemps les reportages télévisuels.
    C’est un peu une forme de fainéantise ou de complaisance du journalisme vis à vis du média image.
    “Mieux vaut mettre une illustration qui ne sert à rien, que pas d’illustration du tout.”

    Voilà le genre de comportement dont le journaliste post-moderne devrait s’interdire.
    Car en utilisant au mieux ses moyens, il évite au bruit de s’installer, et conserve un maximum d’impact à sa communication.
    Finalement, l’ergonomie et l’utilisabilité sur le Web seront pour lui d’un grand secours à l’avenir.

  3. @ Thierryl

    Attention ! Mise au point :

    Je crois pas du tout qu’il s’agisse de triche, et je ne crois pas non plus qu’il y ait une intention délibérée de la part du post.fr ou de son blogueur de faire passer une “publicité clandestine” ! Vous faites fausse route.

    Mon titre est une gentille provocation, car le résultat de l’opération est tout de même de faire passer – involontairement – une pub là où elle n’a pas lieu d’être.

    Je crois donc :

    – que le blogueur a placé ce logo comme illustration de son “article” par simple facilité et – je pense- en toute bonne foi (aucune raison de penser le contraire) : ça a dû lui paraître bien. Alors que cette “illustration” est inutile : elle n’apporte aucune information supplémentaire. Et il s’agit bien d’une publicité involontaire.

    – c’est bien un blogueur invité du post.fr et non le post.fr qui est concerné par cette histoire.

    Attention à ce que vous écrivez : l’avant dernier paragraphe de votre commentaire est très mal formulé et contient des éléments non-fondés. Aucun élément ne permet d’avancer comme vous le faites qu’il s’agisse d’un comportement délibéré, et encore moins qu’ils engage “lepost”, comme vous le faites.

Comments are closed.