le petit coin

Guillaume Narvic n’existe pas

(The Thinker... law_keven/cc)
(The Thinker… law_keven/cc)

narvic est un personnage, un avatar, que vous ne croiserez jamais que sur internet. Je m’efforce de le faire vivre en ligne et de lui donner chaque jour un peu plus d’existence. J’entreprends ici de bâtir son identité numérique…Guillaume Narvic n’existe pas. Je ne connais personne dans la vraie vie qui porte ce nom. Et s’il en existe un, ce n’est pas moi. Improbable homonymie qui traverserait la frontière entre le monde réel et le cyberespace…

Pourtant, comme Flaubert disait “Madame Bovary, c’est moi”, je dois reconnaître que “narvic, c’est moi”… sans tout à fait l’être, tout en n’existant pas…

narvic est plus qu’un pseudonyme, c’est une création, un personnage “littéraire”. C’est moi qui l’ait inventé, et il est un peu de moi-même…

narvic se rapproche déjà plus d’un avatar, comme ceux qui “vivent” dans Second Life.

narvic est plutôt un double, à l’image d’une vieille prédiction d’Yves Adrien qui remonte à bientôt 30 ans : « Être brillant, ce sera… cela : la faculté qu’a un être de s’inventer des doubles qui le prolongent et le protègent ».

En termes d’aujourd’hui, narvic est finalement une identité numérique. C’est un jeu, c’est une expérience…

Nous verrons bien comment va évoluer ce personnage.
A-t-il besoin de faire référence à une existence de chair et de sang, à des réalisations hors du champs numérique, pour exister tout de même… pour être intéressant et crédible quand il s’exprime… pour dialoguer et échanger… pour se faire des amis… ?
Vais-je en garder le contrôle ou bien va-t-il m’échapper ? Quelqu’un va-t-il tenter de me le voler, ou pire encore, va-t-il prendre son indépendance de moi-même et vivre sa propre vie numérique ?
C’est une expérience à laquelle vous êtes tous invités à participer 😉

Biographie succinte

La date de naissance réelle de Guillaume Narvic est le 15 février 2007, lorsque j’ai inventé ce nom pour poster un premier commentaire sur un premier blog. Depuis, je construis patiemment l’histoire du personnage…

Google.

Goggle garde la trace de ces premiers vagissements, qui m’ont conduit, jusqu’à l’ouverture de novövision en septembre 2007, à faire des apparitions sporadiques sur quelques blogs que je lis régulièrement, et qui s’intéressent le plus souvent à l’impact d’internet sur l’avenir de la presse et du métier de journaliste.

mail.

narvic existe bien entendu dès l’originie sur le mail, et cela reste le meilleur moyen d’entrer en contact avec moi… Ça ne veut pas dire pour autant que je réponds à tout le monde pour un oui ou pour un non ! Mais je préfère nettement le courrier au téléphone (cf. skype, ci dessous…). Donc, si vous avez vraiment quelque chose d’intéressant à me dire, une question à poser, une remarque (ou une critique) à faire, vous connaissez le chemin…

MyBlogLog.

Nous nous sommes donc peut-être déjà croisés sur internet, où vous avez pu repérer mon passage sur le petit widget qui signale les visiteurs abonnés à MyBlogLog et qui reprend la tête du petit singe dont le regard se perd dans l’infini, là, tout en haut de la page…
Je me promène en effet beaucoup sur la toile, à l’aventure, sans but et sans contrainte, au hasard d’un surf nomade ou de retour sur un site préféré. C’est exactement l’objet de ce site de vous faire part de ces découvertes belles ou amusantes, insolites ou prometteuses, dérangeantes où totalement futiles, et de vous faire part des réflexions que tout ça m’inspire (je suis très inspiré !). [Edit (28/07/2010): je n’utilise plus ce service]

Flickr.

Vous avez peut-être déjà vu quelques unes de mes photos, exposées sur Flickr (vous en trouverez plus sur novövision, qui est tout de même mon lieu d’exposition préféré…).
La photo est une de mes passions, mais je ne la pratique qu’en dilettante. L’une des conditions requises est qu’il fasse grand soleil, ce qui limite singulièrement les occasions, et, comme vous le voyez, ne m’inspirent que les sujets très graphiques, à la limite de l’abstraction. On aime ou on n’aime pas, et ici, on a même le droit de le dire…

Facebook.

Vous pouvez me retrouver aussi sur facebook, où j’ai créé un profil. Vous noterez que la date de naissance de narvic y est différente, car facebook n’accepte pas les inscrits aussi jeunes que moi. Ne croyez pas que j’ai choisi la date au hasard. Le 25 mai 1977 est la date de sortie officielle aux États-Unis du film “Star Wars” de Georges Lukas…
Vous êtes bien entendu invité à vous inscrire au nombre de mes amis, si vous disposez également d’un compte facebook, ce qui nous donnera une occasion supplémentaire de nous rencontrer dans le cyberespace.

Je continue bien entendu à façonner “l’identité numérique” de Guillaume Narvic, partout où l’occasion de présentera. Je vous tiendrai au courant ici-même.

Mise à jour (21 sept. 2007) :

Twitter et Skype.

narvic s’est aussi créé une identité sur twitter, et sur skype (G.Narvic), mais c’est pas la peine de chercher à me joindre par ce canal : j’y suis jamais, ça me gonfle, et je préfère le mail…

Second Life.

narvic existe aussi sur sur Second Life, sous le nom de Narvic Maximus (en réalité c’est la mise à jour d’une identité antérieure… au début, on ne pouvait même pas choisir son prénom sur Second Life, mais je vous parle d’un temps…). On se croisera là-bas à l’occasion. J’y vais rarement. Mais vous pouvez toujours me donner rendez-vous…

Anti-portrait

Enfin, pour compléter cette absence de portrait, un aperçu des goûts de narvic en cinéma, peinture ou littérature…
J’aime:
– Au cinéma: “2001, Odyssée de l’espace”, de Stanley Kubrick.
– En musique: “Berlin”, de Lou Reed.
– Un livre: “Dune”, de Franck Herbert.
– En peinture: Nicolas de Staël et Robert Delaunay.

1 Comment

Comments are closed.