sur le web

Fottorino : la presse se désintègre sous nos yeux

Le président du directoire du Monde, Eric Fottorino, dresse un tableau très noir de la situation du journal Le Monde, et de l’ensemble de la presse écrite dans le monde :

(noir)Si notre fragilité demeure, c’est que le modèle économique sur lequel nous avons construit notre essor depuis des décennies se désintègre sous nos yeux. Et ce constat est vrai pour l’immense majorité des quotidiens, aux Etats-Unis comme en Europe.

(/noir)

Il veut croire à une possibilité de remonter la pente…