sur le web

Exploitation 2.0

Francis Pisani, sur transnets relaie (et traduit) un passage intéressant d’un billet de Nicolas Carr :

(noir)“Le système économique de web 2.0 s’est révélé être dans les faits, à défaut de l’être intentionnellement, un système d’exploitation plus que d’émancipation. En mettant les moyens de production entre les mains des masses tout en leur niant la propriété du produit de leur travail, web 2.0 fournit un mécanisme extraordinairement efficace pour récolter la valeur économique du travail fourni gratuitement par le plus grand nombre et le concentrer dans les mains d’une infime minorité.”

(/noir)

Le débat semble enfin s’ouvrir peu à peu sur la face noire du Web 2.0, qui échange une liberté absolue (en apparence) contre une inéquité fondamentale (dissimulée). Bientôt des manifestations en ligne sur les sites de Google, Facebook, Dailymotion et autres Myspace pour demander un partage équitable du revenu généré par l’utilisateur ?

2 Comments

  1. Cher narvic…

    Ce débat est ouvert depuis bien longtemps. Les tenants français du web 2.0 l’ont simplement occulté.

    Cordialement!

    D.

  2. @ Davduf

    C’est bien au “tenants français du Web 2.0” que je pensais moi aussi… 🙂

    Et c’est en France qu’il est temps d’ouvrir ce débat également…

Comments are closed.