le grenier

Comment dit-on “glandouiller sur le net au bureau” ?

Le décidément excellent site ale(x)sens m’apprend aujourd’hui un nouveau mot: le “wilfing”:
“Wilfing, pour « what was I looking for ». En français, nous pourrions le traduire par « Qu’est-ce que je cherchais ». Au Québec, les linguistes le traduiront volontiers par « glandouillage sur la Toile »…”
On imagine bien que le phénomène inquiète les responsables de ressources humaines. Selon un institut très sérieux, semble-t-il, “au Royaume-Uni, sur un échantillon de 2.419 salariés adultes, le wilfing ferait perdre deux jours de travail par mois à leur entreprise.”
Mais si on ne peut plus glandouiller sur internet au bureau, alors à quoi bon aller au bureau ?