6 Comments

  1. D’ailleurs, c’est souvent un argument utilisé par les patrons de presse pour défendre leur journal (et leurs subventions) : “le pluralisme de la presse est garant de la démocratie”. Mais à partir de combien de titres sommes-nous (ou ne sommes-nous plus) en démocratie ?

Comments are closed.