Boucler la boucle, poser des jalons…

• S’inventer des doubles… et s’absenter du système. ” Être brillant, ce sera… cela : la faculté qu’a un être de s’inventer des doubles qui le prolongent et le protègent, des doubles qui miroitent, des doubles qui captent les rayons x-y-z, des doubles novö qui… surfent sur les ö. Être novö, c’est s’absenter d’un système…

Mes 500 sources du web à partager

Je poursuis mon petit ménage, avant mise en stand by indéterminé de ce blog, comme annoncé. 😉 Je vais probablement consacrer beaucoup moins de temps à ma veille en ligne et à alimenter ma revue web sur ma page de partage Google Reader, même si je continuerai à partager mes lectures par ce canal, à…

Fin de ce blog

Comme je l’ai déjà laissé entendre à quelques reprises ces derniers temps, le projet de ce blog touche à sa fin. novövision va bientôt cesser d’émettre. Pour un temps indéterminé. Je ne sais pas combien. Peut-être longtemps, ou peut-être même plus. Peut-être je reviendrai par ici de temps à autre, juste pour donner un signe,…

3 minutes 39 de solitude face à un écran

Hadopi, Susan Boyle et l’Eurovision, la StarAc ou la Nouvelle Star, me gavent jusqu’à la nausée. Fermez-donc le robinet. Oubliez tout ce bruit juste un moment, pour partager plutôt ça. Calez-vous au fond de votre fauteuil pour 3 minutes 39 d’exception… C’est rare et ça n’a pas de prix. Ça date de bien avant internet…

Very très slow blogging

Suis-je vraiment gagné par la “fatigue des blogueurs” (cf. Bernard Poulet dans son livre, déjà cité ici. J’ai la flemme de mettre un lien. Les lecteurs fidèles de ce blog n’en ont d’ailleurs pas besoin) ?

Non seulement je ne blogue plus beaucoup, mais j’ai aussi quasiment cessé d’alimenter ma revue de liens (et toute la tuyauterie qu’il y a derrière : Publish2, delicious, aaaliens, et tous les flux RSS qui en partent… – idem: pas de liens).

Je n’ai pourtant pas cessé de lire et de réfléchir sur les sujets qui m’intéressent. J’ai des tas de réflexions nouvelles à partager. Mais j’hésite et je reporte.

Et cette hésitation à son tour me fait réfléchir, voire méditer…

Slow blogging…

Slow blogging, en ce moment sur novövision… J’écris peu, je suis peu présent dans les commentaires, je poste peu de liens et ma veille du web fonctionne à tout petit régime, et je commente très peu ailleurs dans la blogosphère. Certains me l’ont reproché d’ailleurs par mail ( 😉 )… C’est que je suis presque… déconnecté.

Désolé, mais je suis actuellement dans une période de documentation plus que de conversation en ligne. Je me suis donné un “[programme de travail->http://novovision.fr/?Programme-de-travail-a-venir-sur]” assez chargé. J’ai repéré une masse plutôt conséquente de documentation sur ces questions qui m’intéressent (livres, revues, articles en lignes…), alors je moissonne et j’engrange, je lis… et je digère… 😉

Je ne suis pas un pirate, je suis un bateau ivre gonzo

Je n’ai pas signé le [“pacte des pirates”->http://reseaudespirates.org/?q=content/le-pacte-pour-les-libertés-numériques], mais je continue d’y réfléchir…

J’ai eu l’occasion récemment d’en parler un peu de vive voix avec l’un des promoteurs de cette opération du {“Réseau du pirates”}, le copain [Nicolas, du Nuesblog->http://www.nuesblog.com/2009/03/10/le-reseau-des-pirates-pour-un-pacte-des-libertes-numeriques/]. Je lui ai répondu que, moi, je ne venais pas de la {“culture libre”}, mais plutôt de la {“culture livre”}.

La position du journaliste

Qu’est-ce qu’un journaliste ? Je souligne souvent sur ce blog à que point cette notion est vague, floue, fluctuante, {“polysémique”} comme disent les linguistes pour signifier que chacun utilise ce mot usuel avec le sens qu’il lui attribue et qui a toutes les chances d’être bien différent de celui dans lequel l’entend son interlocuteur.

Voilà pourquoi j’ai décidé de vous faire part de MA définition du journalisme. Où comment c’est une question relative uniquement à la position qu’on prend au moment de l’acte. Etre journaliste, c’est avoir la {“journalist’attitude”} et c’est pas si facile que ça…