objectif blog

Bricolage, nettoyage et coup de peinture… État des lieux

Bon, ça y est, cette fois. Cette saison 2 de novövision, qui calait au démarrage depuis l’été, est maintenant sur ses rails.

Du côté éditorial, je m’applique à redéfinir le programme des quatre rubriques de ce blog, désormais regroupées sous éditö. Le premier volet est en ligne (Programme – 1/4. Objectif blog : un atelier d’écriture), les autres vont suivre…

J’en ai profité aussi pour une séance de bricolage, nettoyage et coup de peinture. Comme de coutume, un petit coup d’œil dans la cuisine pour raconter tout ça… à ceux qui sont intéressés… par ma nouvelle philosophie du blogging et de la présence en ligne . 😛

Nettoyage et coup de peinture

Je n’ai pas réellement changé en profondeur la structure de ce blog et son interface, qui avaient subi un mutation d’importance, au niveau technique, avec le passage à la version 2 de son logiciel de publication, Spip 2. Ça m’avait amené à redessiner largement le graphisme de novövision, mais l’opération était restée un peu inaboutie. Des pétouilles non réglées ça et là, des idées qui sommeillaient… C’est que j’étais détourné de ce blog par mon projet – finalement concurrent de novövision – de nouveau bolide propulsé par WordPress, ce blog narvic.fr que j’ai, depuis, arrêté et mis hors ligne. Je me reconcentre ici aujourd’hui.

Des images “à la une”

Ce qui change le plus visiblement, c’est la page d’accueil, dont je suis plutôt content désormais.|-) Elle permet de naviguer dans ce blog de manière chronologique, par pages présentant six billets à la fois, en ordre chronologique inverse (un modèle qui reste “très blog”). Les petits chiffres en bas de chaque page permettent de naviguer de cette manière.

Le texte de présentation de chaque billet est plus abouti qu’auparavant : plutôt que les 1500 premiers signes de chaque texte, pris à la volée, c’est un petit “chapô” de présentation, ou un extrait significatif, sélectionné par mes soins.

Et surtout, il y a maintenant des images sur ces pages ! En réalité, il n’y en a pour le moment que pour les deux premières, car je ne suis pas remonté plus haut que ce début 2010, pour intégrer en “vignette à la une”, l’illustration qui figure, depuis quelques temps déjà, presque systématiquement avec chaque billet de ce blog.

J’avais décidé, depuis un moment, de “travailler” un peu plus l’illustration sur ce blog et j’ai trouvé un petit outil qui me facilite bien la tâche, en me permettant de puiser de manière très simple et pratique dans le fonds des photographies disponibles sous licence libre sur la plateforme de partage Flickr.

Une petite bidouille technique supplémentaire, et cette illustration est désormais reprise “à la une”…

Je vous laisse observer par vous mêmes comment s’affine ma politique éditoriale au niveau iconographique. B-) Je vous assure juste que je tente d’en avoir une et qu’elle soit relativement cohérente…

A propos du bouton-don

Pour ce qui relève encore du vrai coup de peinture plutôt que du simple nettoyage, deux changements notables… à noter : l’apparition d’un bouton-don et la refonte de ma “librairie en ligne” (en partenariat avec amazon.fr).

Je n’envisage pas de devenir millionnaire par ce moyen :’-)) (et j’ai d’ailleurs abandonné depuis un bon moment cette autre “source de monétisation” qu’étaient les annonces publicitaires Google, qui polluaient mes pages plus qu’autre chose sans me rapporter grand chose). J’ai donc conservé amazon, en revanche, et même développé le service en le rendant plus facile à consulter. J’ai mis à jour l’offre de livres que je recommande (et je me promets même de faire dorénavant plus de notes de lecture à leur sujet – mais plus courtes alors !). Il me semble que ça peut vous apporter un véritable service, en rapport avec le contenu de ce blog, et puis – contrairement à Google – c’est moi qui décide ce qui figure dans la vitrine.

Ce bouton-don, maintenant. Tout d’abord, on m’en a fait la demande. Et je n’ai pas trouvé de bonne raison pour refuser l’argent qu’on me proposait de me donner de cette manière. Ça me semble déjà une raison suffisante. Ensuite, cette logique de participation des lecteurs aux frais de ce blog (location de son hébergement et de son nom de domaine) me semble plutôt de bon aloi. Il n’y a pas de raison que ça ne coûte qu’à moi… 😛

C’est aussi un moyen pour vous de me montrer l’intérêt que vous portez à ce blog, son contenu et l’entreprise personnelle que j’y poursuis (je n’utilise pas “entreprise” dans le sens commercial, ça va sans dire. Je n’ai pas le moindre espoir que l’on puisse jamais vivre d’un blog comme celui-ci :-)) ). Vous voilà donc avec un outil supplémentaire à votre disposition pour me dire que vous m’aimez et que vous m’encouragez à continuer sur ma lancée. 😉

Refonte de ma tuyauterie de liens

Une réorganisation assez profonde de ma “tuyauterie de liens” est en cours, et devraient modifier pas mal les formes de ma “présence en ligne”. J’ai déjà dit suffisamment que Twitter me lasse et “la tyrannie du temps réel” m’épuise. Je n’entends plus mener vraiment de veille en ligne et je me contenterai désormais de simplement partager des lectures.

Mon dispositif précédent était bien trop lourd et contraignant pour l’attention que j’ai désormais à y consacrer. Je reconcentre. Je simplifie.

J’entends être “présent en ligne” désormais plutôt par ce qui se passera sur novövision et dans le réseau du web auquel ce blog est relié, par ses commentaires, ses backlinks et mes propres citations, qu’en me dispersant sur de multiples services externes tels que Twitter, Friendfeed ou Facebook.

Voilà donc la nouveau schéma de ma plomberie : je continue de stocker sur mon compte Delicious les liens vers les lectures sur le web qui retiennent mon attention, et ma sélection est publiée sur ce blog, sur la colonne de droite, en page d’accueil et sur chaque page d’article. Je vais probablement conserver une bretelle de re-publication automatique de cette sélection de liens sur les réseaux sociaux, mais, puisque c’est automatique, ça ne voudra pas vraiment dire que je suis présent par là-bas. Ne vous attendez pas à ce que je vous réponde par ces canaux…

J’ai également coupé la bretelle qui assurait un avertissement automatique sur Twitter, Friendfeed et Facebook, pour toute nouvelle parution de billet sur ce blog. Je procèderai désormais “à la main”, “au coup par coup”. Tout ne sera pas signalé dans les réseaux sociaux. Ce billet, par exemple, ne me semble pas demander une diffusion de ce genre : il n’intéresse que les vrais fidèles, et ceux-là ne viennent pas parce qu’on leur a dit, mais bien… parce qu’ils savent… B-)

Petite expérience sur le même sujet : une sélection des backlinks pointant vers ce blog est accessible désormais en pied de chaque page (sous le titre “conversation”). Mon intention est de pousser beaucoup plus loin cette démarche. D’autres travaillent dans la même direction, mais sur un autre outil que le mien. Il va falloir que je mette les mains dans le cambouis du code pour suivre. Ce n’est pas que j’aime beaucoup ça… :-/ mais il y a une démarche que je trouve politiquement très intéressante de ce côté dans l’auto-organisation de l’écosystème du web

Nettoyage…

Ça relève plus de nettoyage qu’autre chose, mais un mot tout de même à ce sujet : j’ai corrigé le bug de l’affichage des liens en gris sur fond gris sur ce blog, ce qui n’était pas une coquetterie graphique mais bel et bien… un bug. Et j’ai remis à jour le “à propos”, pour remplacer l’antique rubrique “le petit coin”, désormais obsolète.

Bricolages et nouveaux gadgets

J’ai mené à bien, par ailleurs, toute une série de petits chantiers pour vous offrir sur ce blog de nouvelles fonctionnalités, et quelques gadgets inutiles… donc indispensables.

Dites-moi ce qui fonctionne ou non, ce qui vous plait ou pas, et ce que vous souhaiteriez encore…

Notification des commentaires : la fonction, fort utile il est vrai (on me l’a signalé 😉 ), s’était perdue dans mon passage à Spip 2. Là voilà revenue. Les commentateurs, qui sont désormais fortement incités à ne pas rester anonymes (je vous rassure, un pseudo suffit) et à me laisser une adresse mail valide (je vous rassure, elle ne sera pas publiée, ni visible par les robots spammeurs), seront avisés par mail des commentaires postés après leur passage dans le même fil de conversation.

Partage de lecture : j’ai introduit également, ce qui manquait, une nouvelle fonction de partage disponible sur chaque page de billet pour ceux qui souhaitent immédiatement propulser les billets de novövision qu’ils viennent de lire dans leurs propres réseaux sociaux. C’est dans la colonne de droite, en haut de chaque page d’article. J’en ai mis quelques uns, dites moi si vous en voulez d’autres…

Fan sur Facebook : c’est vraiment un gadget, je reconnais… |-) Mais je me demandais bien par quoi remplacer le petit module MyBlogLog qui figurait “historiquement” sur ce blog, maintenant que le service va probablement disparaitre… Si vous êtes fan de novövision, faites le savoir à vos amis, et c’est peut-être aussi un moyen pour vous de vous en faire de nouveaux, avec lesquels vous vous êtes déjà trouvé un point commun… 😉

Mise en forme des commentaires : bon, je vous propose de nouveaux jouets dans l’édition des commentaires sur novövision, mais il ne s’agirait pas que vous en abusiez ! Sinon vous serez punis. 😛

Vous disposez maintenant de nouveaux outils pour mettre en forme vos commentaires au moment où vous les rédigez. Ça se passe dans la petite “barre d’outils” juste au-dessus de la “zone de rédaction” des commentaires. Vous pouvez faire désormais des tas de choses absurdes comme de choisir (orange fonce)la couleur du texte(/orange fonce) et (fond vert clair)de son fond(/fond vert clair), le surligner au stabilo ou même le rendre clignotant, etc. Et vous pouvez même insérer partout des smileys avec bien plus de facilité qu’auparavant. Mais n’en abusez pas ! Je vous aurais prévenus. :->

Encore à faire, et donc… à venir…

Le chantier n’est pas terminé, et ne le sera probablement jamais. Je travaille néanmoins sur quelques aspects qui pourraient murir vite.

Une version adaptée pour iPhone/iPod Touch (et même Android…). Il ne s’agira pas d’une “application iPhone”, permettant la consultation hors ligne de ce blog, mais d’une version au graphisme et à l’ergonomie adaptées à ce type de consultation. L’affaire est dans les tuyaux et les premiers tests sont tout à fait encourageants. Une simple illustration de ce que j’avançais récemment : Le nouveau mirage de la presse sur mobile (adaptée à Spip, après mes bicolages sur WordPress).

Amélioration du moteur de recherche interne de ce blog : tout pareil, tests en cours, résultats encourageants, mais il reste un peu de travail à faire…

Amélioration de l’ergonomie des commentaires : ce fut un dégât collatéral de mon passage à la version 2 de Spip, la rédaction des commentaires se trouve désormais “déportée” sur ce blog sur une page différente de celle de l’article que l’on commente. Et je sais bien que vous vous en plaignez. 🙁 Je travaille à résoudre cette difficulté et à revenir à une ergonomie de la rédaction des commentaires telle qu’elle était avant… et c’était mieux avant. :o)

Voilà. Je crois que j’ai fait le tour. A vous de jouer maintenant : bien, pas bien, mieux, moins bien, manque, ou en trop… Mais qu’est-ce que vous voulez, enfin ?! 😛

13 Comments

  1. Bonjour,

    Les changements graphiques sont notables et appréciés!

    Peut-on savoir de quel outil il s’agit quand vous parlez de “petit outil qui me facilite bien la tâche, en me permettant de puiser de manière très simple et pratique dans le fonds des photographies disponibles sous licence libre sur la plateforme de partage Flickr”?

  2. Je trouve ce recadrage bénéfique. Personnellement, à un moment, tes interventions étaient tellement « diluées » sur de multiples supports qu’il me semblait peu utile de commenter sur ce blog (d’autant que les commentaires étaient eux même dilués avec les messages Twitter et FriendFeed, soit en interne, soit en externe). Ce qui ne signifie pas que désormais je vais spamer quotidiennement tes champs de commentaires avec mes messages brillantissimes, rassures-toi 😉 mais au moins, ce sera plus pratique pour discuter, quand l’envie s’en fait sentir.

    Côté graphique, il y a surtout un truc qui me gène et qui ne date pas d’hier, ce sont les typo des titres de billets et sur la home, le nom des rubriques. Personnellement, je choisirais des typos moins fantaisistes. Mais bon, ce n’est pas bien grave.

  3. J’apprécie beaucoup les notes de lecture.
    Mais j’imagine très bien le boulot que ca représente…

    Je serais prêt à donner quelque chose pour ce blog mais expatrié en Afrique je ne suis pas parvenu à ouvrir un compte PayPal… (justement dans le but de donner quelque chose à un autre blog que j’aime bien : contreinfo.info

    Au plaisir de continuer mes lectures ici !

    fourminus

  4. Effectivement, j’en profite pour signaler que je préfère moi aussi l’affichage des smileys sous forme typographique. Mais bon, c’est vraiment du détail.

  5. Cette réorientation me convient parfaitement, j’ai toujours été fanne de vos analyses de lectures et quant au look and feel … j’impose au Web ma propre CSS donc voguez tranquille, vos pires délires typographiques m’échappent complètement (s’ils existent, ce que j’ignore) 🙂

    Les images de Flickr : pour ma part, je considère qu’il n’est pas sage, question pérennité, d’inclure dans un document des éléments liés d’ailleurs (le Web est volatile).

    J’aime bien vos smileys graphiques, ils font partie de la personnalité de ce blog.

  6. @ Ludovic & Jonathan

    Il s’agit du plugin FpipR, pour Spip, qui permet, directement depuis l’espace de rédaction d’un billet, d’effectuer une recherche d’image par mot-clé sur Flickr, en filtrant les résultats selon leur licence CC, puis d’intégrer l’image choisie dans le texte, sans la télécharger sur son propre serveur.

    Pour l’affichage des vignettes à la une, c’est un petit bout de code classique de Spip, disponible sur le site officiel.

    @ Ouinon & vonpicnic

    Je ne lâcherai pas sur les smileys graphiques 😛 (merci Szarah de ton soutien. B-) ).

    @ Ouinon

    Sur la typographique des titres : il serait peut-être temps, en effet, que je change la police. J’avais utilisé un temps neuropol, plus sobre. Je vais chercher, mais je tiens tout de même à utiliser une police pas trop courante sur le web, que je trouve bien peu varié au niveau typographique…

    @ Szarah

    Sur les images : toutes celles qui sont indispensables à la compréhension d’un texte sont “rapatriées” sur le même serveur que le texte lui-même. Ces images Flickr en tête de billet sont une autre forme d’illustration, plutôt comme une fenêtre sur le reste du web, un contrepoint à mon texte par la photo d’un autre. C’est une sorte d’exposition. 😉 Si l’auteur change d’avis, il reste libre et seul juge de l’opportunité de la publication de sa photo.

    @ Fourminus

    Par ce bouton, on peut donner aussi avec une carte bleue, sans avoir de compte Paypal. :o)

  7. Le véritable problème avec les smileys graphiques, c’est surtout qu’ils rompent l’harmonie des lignes (ils sont un peu trop grand par rapport au texte et donc créent des espaces supplémentaires entre les lignes – du moins avec les différents types d’affichages que j’utilise pour consulter novövision :-|). Je les trouve sympathiques, finalement, mais ils devraient juste être un rien plus petit pour ne pas briser le fil du texte…

  8. C’est étonnant comme les choses ont bougé. Il fut un temps où nous utilisions sensiblement le même thème WordPress, tres épuré..

    La mise à jour est agréable, les grandes images.. toujours un peu de mal a vous lire car je me suis (un peu trop) habitué à l’affichage en grandes polices. Résultat, j’ajouterais bien un corps de plus et un interlignage plus important.

    Il est difficile aujourd’hui de blogger dans un environnement ou Twitter fait un peu la loi.. je me sens moi meme encouragé à continuer, bonne continuation !

  9. Merci pour ces explications sur ces évolutions. Je me pose certaines de ces questions, donc c’est bien d’avoir des pistes plus concrètes. Je crois que les blogs doivent devenir encore plus attractifs s’ils veulent continuer à exister en dehors de tous les aspirateurs à infos qui existent (réseaux sociaux, agrégateurs, sites d’informations qui hébergent des blogs, etc.). Ça me rappelle aussi qu’il faudrait que je passe à WordPress, un de ces quatre (je suis sur typepad). Mais c’est un saut pas évident à tenter…

Comments are closed.