objectif blog

Battre le pavé

Diaporama : ma manifestation du 29 janvier 2009.

(Pour voir le diaporama en plein écran, cliquer d’abord sur le triangle dans l’image ci-dessus, puis cliquer sur le bouton qui apparaît en bas à droite, avec les flèches dirigées vers les coins)

Mon sentiment : je crois que ces photos en témoignent, cette manifestation n’était pas vraiment gaie. Elle était inquiète. Et plutôt silencieuse.

Tout ça n’a rien de rassurant sur l’état du climat social pour les mois à venir. Ces manifestations, considérables, sonnent comme un avertissement. S’il n’en est pas tenu compte, le climat pourrait se dégrader.

La mobilisation débordait très largement les organisations syndicales qui appelaient à la grève, et débordait d’ailleurs au sens premier leurs capacités d’organisation. La foule débordait du cortège syndical, devant, derrière, au milieu, et sur les côtés. Comme si les “carrés syndicaux” ne comptaient même pas pour cette foule, qui ne reprenait pas de slogans et marchait le plus souvent en silence, ne se rangeait pas derrière les banderoles et circulait dans tous les sens…

C’était une manifestation assez bizarre. Je n’ai pas le souvenir d’en avoir suivi de telles (et j’en ai couvert pourtant beaucoup comme journaliste).

Je ne sais pas bien définir ce en quoi elle suscite chez moi ce curieux sentiment. Ces photos disent peut-être mieux ce que j’ai ressenti.

3 Comments

  1. Très bon les stickers « Rêve général » qu’on voit collés sur des vélibs dans l’une de tes photos. Ça me rappelle la patte de collectifs de plasticiens comme Ne pas plier ou Les graphistes associés qui étaient assez friands de ce genre d’interventions graphiques à but social dans les années 90.

    « Rêve général » ; « En rêve » ; « Le droit de rêve » ; « Désormais, quand il y a un rêve en France, personne ne s’en aperçoit ». Il y a de quoi s’amuser sur le même principe…

    En tout cas, merci pour ce retour en images et désolé pour ces considérations purement « artistiques » dans un contexte si difficile pour beaucoup.

  2. Bonjour,
    j’ai eu le même sentiment dans la manif à Saint-Denis de La Réunion, hier.

    Peu de cris, pas beaucoup de musique, beaucoup de non-habitués…
    Et des discussions qui parlent d’un avenir difficile, inquiétant.

    Bref, pour moi qui suis un habitué des manifs, sentiment bizarre face à ces nouveaux venus…

    Bertrand

Comments are closed.