sur le web

Après les médias, le web placé sous contrôle

(noir)« Le pire, c’est que les autorités ont décidé de s’attaquer aussi au web » (…). Jusque-là épargnée, la toile est désormais au même régime que le reste des médias : tout site qui ne demanderait pas son accréditation officielle, ou se la verrait refuser, pourrait selon la loi être purement et simplement bloqué. Plusieurs sites considérés comme d’opposition ont d’ores et déjà annoncé qu’ils renonceraient à se faire accréditer, sachant très bien qu’ils ne passeront pas au travers des mailles du filet.

(noir)Comme la presse écrite et audiovisuelle, « les médias web vont être de fait placés sous le contrôle du gouvernement » (…). La nouvelle loi sur les médias concrétise donc le vieux souhait exprimé par le président (…) en août 2007, de « mettre fin à l’anarchie » qui règne sur le web, et d’empêcher qu’internet ne devienne « un égout à informations ».

(/noir)

Voilà ce que c’est vraiment, le contrôle des médias par le gouvernement ! Ça ne se passe pas en France, mais en Biélorussie, la dernière dictature en Europe. Sur le site de Radio France Internationale : “Grand ménage médiatique”