bibliothèque

A lire : la novlangue des médias

Un article recommandé par novövision, à lire sur le site du collectif Les mots sont importants: “La « langue dévastée » des grands médias, Prêt-à-dire et prêt-à-penser”, par Mikaël Faujour, 21 mai.
“Poncifs, arguments d’autorité, mépris de classe, élitisme, révérence face aux puissants et euphémisation de la violence d’État, hyperbolisation et diabolisation de la colère des opprimés…” La novlangue médiatique est “une langue aussi pauvre du point de vue esthétique, poétique, philosophique, qu’elle est riche de présupposés idéologiques et lourde de violence symbolique”.
Edifiant !